Des tornades et des hommes

Dans la seule journée du 27 avril dernier, quelque 139 tornades ont ravagé le sud-est américain. La catastrophe est majeure : alors que la moyenne annuelle pour toute l’Amérique du Nord est d’environ 750 tornades, le mois d’avril en aurait vu 679 s’abattre sur le territoire des États-Unis uniquement !

Mesurer les tornades : l’échelle de Fujita améliorée

Les tornades, qui se forment dans l’air chaud et humide, peuvent parcourir une vaste distance en quelques minutes, causant énormément de dégâts sur leur passage. Presque impossibles à prédire, elles s’accompagnent souvent de vents si forts qu’il est difficile de les mesurer avec un anémomètre. On établit plutôt leur force en analysant les dégâts causés, évalués selon l’échelle de Fujita améliorée. Le niveau EF5, le plus élevé de cette échelle, a été atteint deux fois dans la dernière semaine, soit une fois dans l’État du Mississippi et une autre en Alabama, dévastant des villes entières.

Patty Bullion et la chasse aux souvenirs envolés

La page créée par Patty Bullion

Dorothée avait profité de ces vents violents pour faire un aller-retour au pays d’Oz, Patty Bullion y a quant à elle vu une occasion de tendre la main à son prochain. Cette résidente de l’Alabama, dont le voisinage a été épargné, a été profondément émue par le drame personnel des gens qui avaient littéralement tout perdu. En effet, en plus de priver les gens de leur domicile, les tornades ont dispersé sur des centaines de kilomètres diplômes, photos d’enfance et autres souvenirs irremplaçables.

Après avoir trouvé dans son jardin une image d’échographie, la mère de famille a décidé de passer à l’action. Elle a donc créé une page Facebook sur laquelle les gens pourraient publier, dans l’espoir d’en retrouver les propriétaires, des images de ce que la tempête a semé chez eux… Le résultat ? Une semaine plus tard, près de 90 000 personnes « aiment » la page et 1 990 photos y ont été publiées, sans compter les mots d’encouragements et offres d’aide bénévole qui s’y ajoutent chaque jour.

L’année des catastrophes – la suite ?

Avec ses 950 catastrophes naturelles dévastatrices, l’année 2010 a établi un triste record : les séismes, feux de forêts, inondations et tsunamis qui ont frappé divers points du globe ont provoqué plus de morts que la grande sécheresse d’Éthiopie de 1983. On se sent parfois bien petits face à de tels phénomènes, mais des histoires comme celle de Mme Bullion nous rappellent que nous avons tous le pouvoir de changer les choses, un « J’aime » à la fois…

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Environnement, Technologies, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Des tornades et des hommes

  1. PoissonClown dit :

    Le geste de Mme Bullion est très touchant. Si j’étais parmi les sinistrés et que je retrouvais des photos de famille grâce à elle, j’en ferais mon héroïne ! Il faut dire que ça pourrait très bien nous arriver… le Canada est le deuxième pays le plus touché par les tornades après les États-Unis !!!!!! Et je ne parle pas des tornades électorales ;-) . http://www.getprepared.gc.ca/knw/ris/trn-fra.aspx

    • Catherine dit :

      Effectivement, c’est une excellente idée. D’ailleurs, lorsqu’on demande aux gens ce qu’ils voudraient sauver si leur maison était la proie d’un feu ou d’une inondation, leur première réponse (après leurs enfants et leurs animaux domestiques, évidemment) est leurs photos et leurs lettres. Contrairement aux meubles et aux vêtements, ça ne se remplace pas…

  2. Ping : Inondations records au Québec - Blogue Ikonet | Blogue Ikonet

  3. Ping : Blogue Ikonet - Le savoir illustré !

Répondre à PoissonClown Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet