Pour Noël, sapin naturel ou artificiel ?

Si, comme moi, vous êtes un inconditionnel du sapin de Noël mais que vous avez la fibre écologique, vous vous êtes peut-être déjà demandé s’il valait mieux le choisir naturel ou artificiel. À priori, opter pour un sapin en plastique semblerait écologique et même économique, puisqu’on peut utiliser le même durant plusieurs années et, ainsi, éviter à un arbre le « tragique » destin d’être coupé, trimballé puis enguirlandé, avant d’être abandonné sur le trottoir. Pourtant, je vous le dit tout de go, acheter un sapin artificiel est bien loin d’être un choix écologique !

Le sapin artificiel, une fausse bonne idée

Certes, les sapins artificiels présentent des petits plus : ils sont uniformes et bien fournis, faciles à installer, de couleurs et de formes variées, et ils ne perdent pas (trop) leurs aiguilles.

Mais voilà, malgré leurs quelques avantages, les sapins en plastique présentent de gros inconvénients :

  • Le cycle de vie de chaque sapin artificiel génère 8,1 kg de CO2 par an (contre 3,1 kg pour un sapin naturel), ce qui contribue à la pollution de l’air et au réchauffement climatique. En effet, la plupart sont fabriqués en Asie, ce qui signifie qu’avant de rejoindre les foyers d’Europe ou d’Amérique, leur transport nécessite de grandes quantités d’énergie.
  • Ils sont constitués notamment de plastique, une matière dérivée du pétrole qui émet des produits toxiques (dioxines) durant sont utilisation et son élimination.
  • Ils ne sont pas recyclables puisque les matières qui le forment sont indissociables.
  • Avec le temps, leur couleur s’affadit, les branches cassent, ils accumulent la poussière… ce qui implique qu’ils sont remplacés en moyenne tous les 6 ans. Or, il faudrait utiliser un sapin artificiel pendant 20 ans pour qu’il constitue un meilleur choix qu’un arbre naturel.
  • Ils sont pratiquement aussi coûteux que les vrais sapins (25 $ CA par an en moyenne contre 30 $ CA).
  • Il sont encombrants.

Le sapin naturel, un bon choix

On ne se le cachera pas, choisir un sapin naturel présente aussi quelques inconvénients :

  • Leur culture, leur transport et leur élimination génère l’émission de CO2 (3,1kg) et de méthane, et la plupart sont cultivés avec des fertilisants néfastes pour la biodiversité.
  • Ils coûtent cher et il faut les transporter, les arroser, etc.
  • Ils perdent leurs aiguilles, et vous pouvez être sûrs que vous en retrouverez plusieurs semaines après que le sapin ait été jeté. Mais bon, quand vous passerez l’aspirateur par la suite, celui-ci diffusera une douce odeur qui vous rappellera le bon temps des Fêtes.

Malgré tout, il s’avère que préférer le naturel à l’artificiel est un choix plus judicieux :

  • Durant leur vie, les sapins naturels absorbent une grande quantité de CO2, ce qui permet de lutter contre l’effet de serre.
  • Ils sont cultivés dans des zones peu propices à d’autres cultures et, en stabilisant le sol, leur système racinaire permet de réduire les risques d’inondation. Ils constituent aussi des refuges pour les animaux.
  • Ils sont biodégradables et sont souvent récupérés par les municipalités pour en faire du compost.
  • Leur production contribue au développement local en créant des emplois et ils ne sont transportés que sur des distances relativement courtes.
  • Et enfin, ils sont beaux et ils sentent bon, eux !

Le sapin et les décorations maison

Si, malgré tout, votre conscience souffre de sacrifier la vie d’un arbre ou que vous habitez sous les tropiques, il existe des solutions encore meilleures. Vous pouvez notamment décorer une de vos plantes d’intérieurou même un de vos arbres extérieurs. Fabriquer vous-même votre sapin avec du carton, du papier, des livres empilés, ou tout autre matériel recyclé est aussi une bonne idée (tout comme concevoir des décorations écologiques : en papier, en bois, en biscuits, en bonbons…). Enfin, vous pouvez préférer les sapins naturels de labels bio, ou vous pouvez toujours essayer de replanter un sapin en pot, mais c’est une opération très délicate.

Sur ce, je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année. Je vous invite à découvrir la capsule encyclopédique sur l’origine du sapin de Noël et vous invite à visionner cette vidéo des Apprentis z’écolos.

 


Les Apprentis Z’ecolos : le sapin by Terraeconomica

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Consommation, Environnement, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Pour Noël, sapin naturel ou artificiel ?

  1. karine dit :

    Bon bon, tu me fais sentir cheap avec mon achat d’un beau grand sapin artificiel de 6’5″!!
    Mais dit moi ou magasines-tu?
    (Ils sont pratiquement aussi coûteux que les vrais sapins (25 $ CA en moyenne contre 30 $ CA).
    As-tu oublié de rajouter un 0 à la fin?? :-p

  2. Ping : Cadeaux de Noël pour branchés curieux - Blogue Ikonet | Blogue Ikonet

  3. Ping : Histoires d'expressions 2 - Blogue Ikonet | Blogue Ikonet

  4. Ping : Le père Noël, un Américain né en Asie - Blogue Ikonet

Répondre à karine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet