VIH : vers un recul du nombre de décès

Trente millions de morts en 30 ans, voilà une des conséquences de la pandémie de VIH (virus de l’immunodéficience humaine). Depuis l’apparition de cette terrible épidémie, l’une des priorités des autorités est de l’enrayer en favorisant la prévention, en investissant dans la recherche de traitements et en rendant ceux-ci accessibles à tous les malades. À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le 1er décembre, j’ai voulu voir si l’« objectif zéro: zéro nouvelle infection au VIH, zéro discrimination, zéro décès dû au sida » de l’ONU était réaliste.

La prévalence du sida dans le monde

Aujourd’hui, environ 35 millions d’adultes et d’enfants dans le monde sont infectés par le VIH. L’Afrique est le continent le plus touché par le sida, avec plus d’une personne sur trois affectée par la maladie dans certains pays comme le Botswana ou le Swaziland. L’Europe de l’Est, l’Asie du Sud-Est, l’Amérique latine et les États-Unis sont également particulièrement touchés par la pandémie. Non seulement le sida tue des milliers de personnes chaque année, mais il entraîne carrément un recul de l’espérance de vie dans les pays en voie de développement, où l’on recense la grande majorité des nouveaux cas d’infection.

La trithérapie antirétrovirale, un traitement efficace

Mise au point en 1996, la trithérapie antisida constitue une avancée importante dans le traitement du sida. Elle repose sur l’administration de trois médicaments antirétroviraux, dont l’action combinée limite la multiplication du virus et atténue les symptômes, sans toutefois permettre la guérison. Grâce à elle, une grande majorité des individus séropositifs ne développent pas la maladie pendant de nombreuses années. Par ailleurs, la trithérapie réduit considérablement l’apparition d’infections opportunistes chez les malades, ce qui prolonge leur espérance de vie. Il s’agit cependant d’un traitement qui peut avoir de graves effets secondaires (diabète, hypercholestérolémie) et qui s’avère inefficace chez certains patients. Des avancées médicales ont permis de le rendre moins lourd, entre autres en combinant les principaux ingrédients actifs en un seul cachet. Le grand défi est actuellement de rendre ce traitement accessible au plus grand nombre de malades.

Vers un recul de la pandémie de VIH ?

La lutte contre le VIH semble efficace puisque ONUSIDA vient de communiquer des résultats encourageants, qui sont le fruit d’une prévention performante, de l’efficacité du traitement, mais aussi de l’augmentation de l’accès aux soins.

- Près de 50% des personnes qui sont admissibles à la thérapie antirétrovirale ont désormais accès au traitement, et les malades traités vivent plus longtemps;

- les nouvelles infections au VIH recensées en 2010 sont 21% moins nombreuses qu’en 1997;

- les décès liés au sida ont aussi chuté de 21% depuis 2005;

- chez les enfants, 400 000 infections auraient été évitées depuis 1995 grâce à la prévention chez les femmes enceintes vivant avec le VIH.

Alors, oui, je pense que nous pouvons nous permettre un certain optimisme. Mais malgré tout, n’oublions pas que le sida est loin d’avoir disparu. Il faut rester vigilant et ne pas cesser de lutter !

Pour en savoir plus sur le sida ou la lutte contre cette maladie :

- Encyclopédie familiale de la santé des Éditions Québec Amérique

- ONUSIDA

- Sidaction

- Fondation québécoise du sida

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Journée mondiale, Santé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à VIH : vers un recul du nombre de décès

  1. Anne dit :

    Ce sont des bonnes nouvelles, mais le virus est loin d’avoir dit son dernier mot… En effet, j’ai lu cette semaine un article sur une souche du VIH qu’on croyait disparue et qui est réapparue : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/une-souche-du-vih-quon-pensait-disparue-a-infecte-de-nouveau_34865/

    • Ophélie dit :

      Merci beaucoup Anne.
      En effet, même si la lutte avance, elle est encore loin d’être gagnée !
      Parfois on a l’impression que la lutte antisida a été un phénomène de mode et que la population s’en est lassée. Et pourtant… il faut continuer la prévention ET la protection.

  2. AAP dit :

    Le Canada et le Mexique ont fait des progress contre cette maladie. Merci pour l’info Anne!

Répondre à AAP Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet