Champions de tous poils

Qui est le plus rapide, le plus grand, le plus fort ? Qui a le plus de médailles, le plus de trophées, de maillots jaunes ? Usain Bolt, Michael Phelps, Eddy Merckx, Muhammad Ali… C’est fou comme l’humain a l’obsession du record. Dans un monde où on s’évertue chaque jour à surpasser « l’autre », sachez que des athlètes d’une autre nature tiennent le haut du pavé, et cela, sans même en avoir l’ambition.

Leçon d’humilité

Pendant qu’en athlétisme le Jamaïcain Usain Bolt court à une vitesse de près de 40 km/h afin de fracasser le record du 100 mètres, un guépard pousse une pointe à plus de 110 km/h pour attraper une antilope springbok. Au même moment, cette antilope fuit en effectuant des bonds de 15 mètres, dépassant au saut en longueur les mythiques 8,95 mètres de l’Américain Mike Powell.

En sports aquatiques, l’Américain Michael Phelps, qui croule sous les médailles en nageant à 6 ou 7 km/h, peut bien aller se rhabiller; l’espadon-voilier nage à plus de 100 km/h pour gagner sa pitance. Et même le cycliste français Kévin Sireau, filant à une vitesse de 75 km/h, se fait damer le pion par le faucon pèlerin, qui fend l’air à une allure de 180 km/h !

Et du côté des poids lourds ? Les plus grands haltérophiles n’arrivent pas à la cheville du scarabée-rhinocéros, lequel peut porter 850 fois son poids. Et pendant que certains se goinfrent de tartes, de raviolis et autres pâtées en rêvant d’un titre (même grotesque) dans le livre Guinness, la chenille du polyphème d’Amérique peut manger l’équivalent de 86 000 fois son poids, et cela, dans l’humble espoir de pouvoir s’envoler.

Sans dénigrer tous les exploits humains, il est bon de rappeler que la nature fait aussi très bien les choses, sans prétention… et sans dopage. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter le livre Planète vivante des Éditions Québec Amérique, un hymne à la biodiversité.

Le 100e billet !

Soit dit en passant, ce billet est le 100e du blogue ikonet. Nous sommes donc officiellement centenaires, et toujours en pleine forme (allusion à un autre record) !

Cette entrée a été publiée dans Animaux, Insolite, Société, Sport, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Champions de tous poils

  1. Céline dit :

    C’est HALLUCINANT !

    Difficile pour l’humain de s’imaginer toutes ces prouesses chez le monde animal.

    En passant, félicitaions pour votre 100e billet et continuez, j’aime bien.

  2. Ping : Découverte du plus petit vertébré connu | Blogue Ikonet

  3. Ping : Des villes et des foules | Blogue Ikonet

  4. Ping : Le corps humain : athlète toutes catégories - Blogue Ikonet | Blogue Ikonet

  5. Ping : Blogue Ikonet - Le savoir illustré !

Répondre à Marie-Anne Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet