Bouquinomadisme : vive les livres libres !

Comme toute insatiable lectrice qui se respecte, je fréquente assidûment les bibliothèques, librairies et bouquineries, en plus de faire régulièrement des échanges de livres avec des amis ou des collègues. Mais que diriez-vous si, en vous installant dans un café, un bus ou une salle d’attente, vous découvriez par hasard un livre « libéré » qui ne demande qu’à être lu ?

C’est ce que permet le bouquinomadisme ou passe-livres – également connu sous son nom anglais de bookcrossing.  Le principe est simple : on libère un livre dans un lieu public afin que quelqu’un le feuillette, l’emporte et le lise, puis le redépose ailleurs pour le bénéfice d’autres lecteurs anonymes.

Un réseau mondial de mordus de lecture

Le bouquinomadisme a vu le jour en 2001 lorsqu’un informaticien américain de Kansas City, Ron Hornbaker, a lancé le site bookcrossing.com. Le site offre aux adeptes la possibilité d’enregistrer les livres qu’ils souhaitent libérer, puis de suivre leur parcours grâce à un numéro d’identification unique attribué par le site et inscrit sur une étiquette qu’on colle sur la couverture.

Depuis, l’idée a fait boule de neige : des mouvements de « libération massive » ont eu lieu dans plusieurs villes, souvent dans le cadre de festivals de lecture ou de salons du livre (par exemple, dans les gares de France en 2010 et à Québec le 17 novembre 2011). Des « attentats poétiques » sont même organisés tous les 11 septembre depuis 2003 !

Ces événements médiatisés contribuent à faire connaître et à alimenter le mouvement, si bien qu’aujourd’hui, des livres « libérés » sont répertoriés dans quelque 80 pays.

Une bibliothèque à ciel ouvert

Alors, vous souhaitez libérer un livre et suivre sa trajectoire ? Rien de plus facile. Vous n’avez qu’à vous inscrire sur le site bookcrossing.com et suivre les instructions pour l’impression d’étiquettes (gratuites) qui vous permettront d’identifier votre livre, et même d’y inscrire un petit mot à l’intention des futurs lecteurs.

Vous auriez plutôt envie de partir à la chasse aux livres ? Le site permet également de faire une recherche par pays et par ville, ou même par titre de livre. Et lorsque vous trouvez et lisez un livre libéré, vous êtes invité à retourner sur le site pour y inscrire vos commentaires sur l’ouvrage en question et indiquer l’endroit où il pourra de nouveau être récupéré…

Ainsi, plutôt que de ramasser la poussière dans un coin, vos livres préférés pourraient voir du pays, un peu comme le nain de jardin d’Amélie Poulain ! L’écrivain et poète marocain Tahar Ben Jelloun ne croyait pas si bien dire lorsqu’il affirmait qu’« un livre, c’est la naissance d’un voyage, le tracé d’un itinéraire »…

Cette entrée a été publiée dans Culture, Insolite, Littérature, Modes et tendances, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Bouquinomadisme : vive les livres libres !

  1. Ophélie dit :

    Vraiment séduisant ce concept ! Je vais penser dès aujourd’hui à quel livre marquant je pourrais libérer.
    Et pour les lecteurs insatiables qui sont au Québec, n’oubliez-pas que vous pouvez aller vous rassasier au Salon du livre de Montréal, qui ouvre ses portes dès demain. http://www.salondulivredemontreal.com/

  2. Bonjour, l’idée est si séduisante que nous avons décidé d’y donner vie ! Nous avons décidé il y a un peu plus d’un mois de démarrer un mouvement de passe-livre dans la ville de Québec qui a pour nom Libérez les livres! Le projet va très bien, beaucoup mieux que ce que l’on espérait. Le lancement aura lieu demain, le jeudi 17 novembre au Musée de la civilisation à 20h. Je vous invite tous à aller sur notre site internet pour plus d’informations : http://www.liberezleslivres.worpress.com

    Vive les livres libres !
    Gabrielle

    • Anne dit :

      En effet, c’est en lisant un article sur Cyberpresse qui traitait de votre projet que j’ai eu l’idée de ce billet de blogue! Je ne connaissais pas du tout ce mouvement, mais le principe m’a vraiment séduite. J’espère un jour trouver sur ma route l’un de ces livres « libérés » ! Bon succès !

Répondre à Ophélie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet