Le Yéti, légende ou «cousin» de l’homme?

Dans les hauteurs enneigées de l’Himalaya, là où seuls des éleveurs de yacks et quelques explorateurs s’aventurent, vivrait une créature mystérieuse appelée Yéti… Ni homme, ni ours, ni singe, elle serait un peu tout ça à la fois ! Avec une taille de plus de 3 mètres, une fourrure broussailleuse et un visage aux traits humains, « l’homme des neiges » se déplacerait sur de longues distances, avec l’allure d’un ours qui marche sur deux pattes… Le Yéti peuple les légendes himalayennes depuis des lustres. Plusieurs habitants et explorateurs disent l’avoir vu, d’autres ont croisé des empreintes de pas inconnues qu’ils lui attribuent. Et, aujourd’hui encore, des aventuriers parcourent les montagnes à la recherche de cet animal mythique.

Une légende répandue à travers le monde

La légende du Yéti ne se limite pas aux sommets himalayens. On retrouve des histoires similaires dans de nombreux pays. Un cousin du Yéti aurait été observé dans les montagnes, ainsi que dans des régions très boisées et faiblement peuplées d’Amérique du Nord. Ce Sasquatch, appelé Bigfoot aux États-Unis, aurait été aperçu de nombreuses fois et il laisserait des empreintes gigantesques sur son passage. On parle de l’Almasty dans les montagnes du Caucase, du Basajaun dans le pays basque, du Yowie en Australie, du Mapinguari au Brésil, du Sajarang gigi en Indonésie, du Orang Pendek à Sumatra, du Yeren en Chine , etc.

En 1976, le spécialiste de l’Himalaya René de Milleville a photographié cette trace de « pas » qui appartient à aucune espèce connue.

Un « cousin » de l’homme ?

Les nombreuses observations faites à travers le monde ne permettent pas de confirmer avec certitude l’existence de ces cryptides (animaux cachés) d’apparence humanoïde, mais les cryptozoologues poursuivent leurs recherches. Dernièrement, une équipe de scientifiques de l’Université d’Oxford a entrepris, en partenariat avec le Musée de zoologie de Lausanne (dépositaire d’une grande quantité d’échantillons et d’études de cryptozoologie), une vaste étude pour éclaircir le mystère. L’Oxford-Lausanne Collateral Hominid Project « invite les institutions et les particuliers disposant d’une collection privée de matériel cryptozoologique à prêter leurs échantillons, en particulier des poils, à fin d’analyse rigoureuse de leur ADN. Les résultats seront publiés dans des revues scientifiques et évaluées par les pairs (‘peer reviewed’) ».

L’orang-outan serait le plus proche parent vivant du gigantopithèque.

Certains chercheurs pensent que le Yéti pourrait être apparenté au gigantopithèque, un « singe géant », lointain cousin préhistorique de l’homme moderne. La vétérinaire texanne Melba S. Ketchum, qui affirme avoir étudié l’ADN du Sasquatch, pense qu’il serait un cousin de l’espèce humaine qui serait apparu il y a 15.000 ans. Elle suggère également qu’il se serait reproduit avec des femmes humaines donnant ainsi naissance à des individus hybrides. Mais l’origine des échantillons analysés est encore floue et aucun article officiel n’a été publié à propos de cette étude. Elle est donc à considérer avec un gros grain de sel !

Mythes ou réalités ? Toujours est-il que notre chère planète n’a pas fini de nous dévoiler les secrets de sa diversité biologique, puisqu’on ne connaîtrait même pas 10 % des espèces qui la peuplent. L’existence de discrètes créatures humanoïdes comme le Yéti ne serait donc pas impossible…

Voir aussi :

Dans les Dictionnaire Visuel : règne animal

Dans le blogue ikonet

Dans les capsules encyclopédiques De Visu :

Dans les jeux ikonet : Croisade des primates

Cette entrée a été publiée dans Animaux, Biologie, Culture, Histoire, Insolite, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet