Astuces pour des résolutions sans douleur

Chaque année, en janvier, revient la période des bonnes résolutions du Nouvel An… rapidement suivie d’une période de sérieuse déprime en février ! Coïncidence ? Je ne crois pas.
Cette semaine, je vous propose quelques trucs pour ne pas vous laisser écraser par le poids des résolutions passées, présentes et futures.

Se fixer un objectif réaliste, mesurable à court terme

Lorsqu’on se fixe des objectifs énormes et flous, comme « Cette année, je me mets en forme », difficile de mesurer ses progrès, ou même de trouver les gestes à poser au quotidien pour y arriver… Pour éviter de se décourager devant une résolution hors de portée, mieux vaut prendre le temps de bien y réfléchir d’abord, et d’en venir à un objectif réaliste assorti d’une échéance plutôt rapprochée.

Si on revient à l’exemple de la mise en forme, il serait ainsi plus efficace de se dire : « Je fais 30 minutes de vélo d’exercice tous les jours pendant un mois », ou encore « Je vais remplacer les viennoiseries par des muffins aux grains entiers pendant un mois ». Au bout de 30 jours, vous pourrez effectivement constater si vous avez réussi ou non votre défi, et décider du suivant. Vous chutez en route ? Pas grave, on repart le compteur à zéro, et on recommence. Si l’échec se répète, ne blâmez pas nécessairement votre manque de volonté, mais réévaluez votre stratégie : une autre réussirait peut-être mieux.

Se lancer des défis sans souffrir (et même pour le plaisir)

Comme l’explique Matt Cutts, ingénieur chez Google et amateur de résolutions mensuelles, dans sa présentation TED sur le sujet, plus on atteint d’objectifs de ce genre, plus la confiance en soi augmente. Il devient alors possible de s’attaquer à des défis plus grands, dont on ne se croyait pas capable. Cela dit, il faut garder en tête le long terme quand on adopte une résolution : à quoi bon se lancer dans une cure de bouillon clair si après un mois on compense la privation par des excès ?

Autre argument intéressant en faveur des résolutions mensuelles : elles permettent de vraiment mesurer la valeur du temps qui passe. Chaque mois passé devient plus mémorable, puisqu’il est jalonné de petites réussites, et chaque mois qui vient est plus précieux, puisqu’il sera celui où vous accomplirez un nouveau défi.

Garder sa résolution pour soi (grand parleur, petit faiseur…)

Vous avez trouvé votre résolution ? Elle vous semble réaliste, et vous savez quelles étapes accomplir chaque jour pour y arriver ? Alors n’en parlez surtout pas ! Étrangement, des études menées par le scientifique Peter Gollwitzer démontrent que « parler de nos intentions les rend plus réelles (…), au point de nous donner l’impression que nous avons déjà accompli la moitié du chemin », d’où une motivation plus faible à déployer des efforts. Pour vous remémorer régulièrement votre résolution, fiez-vous plutôt à votre calendrier ou à votre agenda.  Inscrivez en évidence au début de chaque page une phrase qui vous rappellera votre résolution et vous motivera à continuer.

Oh, et n’oubliez pas de remplacer les plaisirs perdus : si vous renoncez à votre heure de télévision quotidienne et qu’elle correspondait à un moment de détente, réservez-vous une alternative relaxante, par exemple un peu de lecture au lit, ou même une bonne vieille partie de carte. En laissant un vide, on court d’autant plus de chance de retomber dans la vieille habitude.

Allez, bonne année à tous ! Je dirais même plus… bon mois de janvier ! ;)

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Consommation, Culture, Modes et tendances, Santé, Société, Trucs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Astuces pour des résolutions sans douleur

  1. Francine Charron dit :

    Bravo Myriam, excellent article. Au plaisir de te relire bientôt

    • Myriam dit :

      Merci Francine !
      En espérant que tous ces petits trucs m’aident à persévérer dans mes résolutions… que je ne vous dit pas, bien sûr ! ;)

      Myriam

  2. Ping : Les origines du calendrier grégorien - Blogue Ikonet | Blogue Ikonet

Répondre à Francine Charron Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet