J’ai exploré les frontières du cosmos

Je viens de regarder le décollage du tout nouveau lanceur spatial européen Véga, depuis la base spatiale de Kourou, en Guyane. Ce genre d’événement me laisse toujours rêveuse… En effet, il est fascinant d’imaginer que l’engin qui décolle dans un bruit de tonnerre et une pléthore de flammes est capable, en quelques minutes, de s’arracher à l’atmosphère terrestre. Son but ? Lancer dans l’espace des satellites et d’autres sondes qui nous permettent d’en apprendre toujours un peu plus sur les mystères de notre univers. Ça vous captive vous aussi ? Alors je ne saurais que vous conseiller d’aller faire un tour au Cosmodôme, histoire de voyager dans l’espace, tout en gardant les pieds sur Terre !

Cosmodôme : la cité de l’astronautique

Entre Kourou et Laval, il n’y a qu’un pas ! C’est ce que je me dis chaque fois que je passe devant la fusée Ariane qui borde l’autoroute 15 à Laval (Québec). Derrière la reproduction du lanceur spatial se cache le Cosmodôme. En franchissant les barrières de cette cité de l’astronautique, unique au Canada, j’ai eu la chance de me promener parmi des reproductions de sondes spatiales, mais aussi au milieu d’une réplique, à l’échelle, des planètes du Système solaire Une perspective surprenante !

Le Cosmodôme offre également aux jeunes la possibilité de participer au camp spatial.  Lors de ce séjour à la découverte des sciences de l’espace, ils ont la chance de se prendre pour de vrais astronautes, effectuant une « mission spatiale » à bord d’une reproduction presque grandeur nature de la navette spatiale américaine Endeavour. Ils subissent aussi un entraînement digne des professionnels dans des simulateurs qui reproduisent la mobilité dans l’espace, semblables à ceux de la NASA. De quoi créer des souvenirs impérissables et susciter des vocations ! Ahhh, comme je regrette de ne plus avoir 12 ans… :-(

En mission virtuelle dans le système solaire

Qui sait si, au détour d'un couloir, on ne va pas tomber sur le capitaine Kirk ou Anakin Skywalker... ;-)

Je me plains mais, en réalité, je me suis amusée comme une enfant ! En effet, après m’être procuré un bracelet électronique, j’ai emprunté des couloirs dignes d’une station spatiale, en route vers une mission virtuelle dans le Système solaire. Après avoir reçu mes instructions pour la mission Aux frontières du cosmos, j’ai cheminé entre différents écrans tactiles pour « construire » une sonde avant de la « lancer » vers son objectif (explorer les lunes de Jupiter, en l’occurrence), et enfin découvrir les « résultats » de l’exploration en photos. Une expérience passionnante et ludique ! Bientôt, de nouvelles missions virtuelles, Le rêve impossible et Planète rouge, permettront d’explorer la Lune et la planète Mars.

Notez que pour les plus férus d’astronautique ou les enseignants, la cité propose le centre de documentation Youri Gagarine, qui regroupe une grande collection de documents de référence et de textes exclusifs.

Merci encore à l’Association des communicateurs scientifiques du Québec et au directeur du Cosmodôme, Sylvain Bélair, pour cette belle visite !

Pour en savoir plus, je vous invite à visiter le site Web du Cosmodôme, mais aussi à consulter les images de la section « Astronomie » du Dictionnaire Visuel, ainsi que les articles du blogue et de l’infolettre De Visu traitant d’astronomie :

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Astronomie, De Visu, Espace, Famille, Science, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à J’ai exploré les frontières du cosmos

  1. Ping : Navette privée : l’espace accessible à tous? - Blogue Ikonet | Blogue Ikonet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet