Découverte du plus petit vertébré connu

Une grenouille de la taille d’un pois ! 

La grenouille Paedophryne amauensis, découverte récemment dans la forêt tropicale de l’île de Nouvelle-Guinée, mesure 7,7 mm. Aussi petite qu’un pois, elle ravit au poisson Paedocypris progenetica (7,9 mm) d’Indonésie, le titre du plus petit vertébré connu !

Source: E. N. Rittmeyer et al. (2012). PLoS ONE 7: e29797.

Une grenouille bien dissimulée

Il a fallu du temps et de la patience au biologiste américain Christopher Austin et son doctorant Eric Rittmeyer pour découvrir le minuscule amphibien. Car en plus d’une taille lilliputienne, les teintes terreuses de Paedophryne amauensis lui permettent de se fondre littéralement dans son environnement, à savoir le tapis de feuilles mortes recouvrant le sol de la forêt tropicale humide.

Les deux scientifiques ont d’abord perçu les cris stridents de la grenouille, semblables à ceux d’un insecte. Mais après plusieurs tentatives infructueuses de repérage, ils ont fini par collecter une poignée de feuilles mortes, qu’ils ont ensuite passée au peigne fin. L’amphibien miniature s’est alors dévoilé, tout sautillant, accomplissant (au dire d’Austin) des bonds équivalent à 30 fois la longueur de son corps !

Une grenouille bien adaptée

La nouvelle espèce a été décrite le 11 janvier 2012 dans le journal PLoS ONE. Selon ses découvreurs, la grenouille a évolué vers une forme miniaturisée afin de se nourrir d’insectes minuscules. Ceux-ci, ignorés par les prédateurs plus gros, abondent dans la litière de feuilles humides de l’île de Nouvelle-Guinée.

Une taille aussi petite demande de l’adaptation; la grenouille possède un crâne simplifié, des os en moins, et des orteils atrophiés. Qui plus est, elle a sa forme adulte à la sortie de l’œuf, sans passer par le stade têtard !

Les îles, un milieu favorable au nanisme et au gigantisme

L’environnement isolé des îles est propice au nanisme comme au gigantisme. Certains animaux évolueront vers des tailles minuscules en raison d’une nourriture limitée. D’autres au contraire évolueront vers des formes géantes en l’absence de prédateurs ou de compétiteurs pour la nourriture.

Les Antilles cumulent les records pour ce qui est des reptiles et des oiseaux miniatures, avec un gecko mesurant tout juste 18 mm (Sphaerodactylus ariasae, République Dominicaine), un serpent mince comme un spaghetti ne dépassant pas 10 cm (Leptotyphlops carlae, Barbade) et un colibri-abeille mesurant à peine 5 cm (Mellisuga helenae, Cuba).

Inversement, l’île de Komodo, en Indonésie, abrite le plus gros lézard du monde : le dragon de Komodo (Varanus komodoensis). Les archipels des Seychelles et des Galápagos abritent quant à elles des tortues géantes pesant quelque 250 kg et dont la taille de la carapace dépasse 1 mètre.

Il faut de tout pour faire un monde…

 


Pour en savoir plus

Morphologie de la grenouille (Dictionnaire Visuel)

Les amphibiens (Dictionnaire Visuel)

La grenouille, reine de la métamorphose

Les îles, des joyaux de biodiversité

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Animaux, Biologie, De Visu, Insolite, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Découverte du plus petit vertébré connu

  1. Céline dit :

    Il est plaisant de constater que la nature préfère la diversité et que chaque espèce a sa raison d’être dans l’écologie.
    Michel et Céline

    • Myriam dit :

      Oui! moi aussi j’ai tout de suite senti qu’ils pourraient devenir amis!!! Reste plus qu’à organiser un transport Nouvelle-Guinée/Madagascar…

  2. Ping : Le Yéti, légende ou « cousin » de l'homme? - Blogue Ikonet

  3. Ping : Le Croc du Loup » Blog Archive » Une grenouille de la taille d’un pois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet