Les comptines, des chansons coquines ?

En tant que jeune maman, il m’arrive très souvent de chanter des berceuses à mon fils. Un jour, j’ai mis la main sur la version intégrale de Au clair de la lune. Mais, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que cette innocente comptine, chantée par des millions de mamans pour endormir leurs enfants, est en fait… une chanson coquine qui raconte une histoire pas tellement faite pour les petits !

Ah cette sacrée voisine !

Au clair de la lune,
L’aimable Lubin
Frappe chez la brune,
Ell’ répond soudain :
— Qui frapp’ de la sorte ?
Il dit à son tour :
— Ouvrez votre porte
Pour le dieu d’amour !
(refrain)
Au clair de la lune,
On n’y voit qu’un peu.
On chercha la plume,
On chercha le feu.
En cherchant d’la sorte,
Je n’sais c’qu’on trouva ;
Mais je sais qu’la porte
Sur eux se ferma…
 

 

Les voici donc les 3e et 4e couplets si peu connus de Au Clair de la Lune. En les lisant vous avez bien remarqué qu’on suggère qu’il s’est passé quelque chose entre la fameuse voisine et ce Lubin. Mais il y a plus ! Cette chanson populaire française qui date du 18e siècle utilise des termes et des expressions qui nous sont peu familiers et qui rendent le sens des paroles obscur ou, tout du moins, innocent. Mais sachez qu’un « Lubin » est en réalité un nom souvent utilisé dans les comédies de l’époque pour désigner un valet niais, qui fait de longs discours et qui joue le rôle d’un amoureux transi. Quant à « Battre le briquet », qu’on entend dans un des couplets plus connus, c’est une expression qui signifie non seulement heurter la pierre à briquet pour en tirer une étincelle, mais aussi faire la cour à une femme… ou carrément avoir des relations sexuelles. Et c’est sans compter les « ma chandelle est morte » et « pour le dieu amour » qui font que cette innocente comptine prend un tout autre sens pour un public avisé. ;)

Le sens caché des comptines

Quand on y réfléchit bien, un grand nombre de comptines que l’on fredonne depuis des lustres ont un sens caché ou des connotations paillardes peu appropriées pour les enfants. Pensez à Il pleut bergère… à la fin de la chanson le gentil garçon embrasse la bergère qui ne porte plus sa robe ! Même chose avec Une souris verte… alors là, soit c’est l’éloge de la torture ou alors « la souris verte » qu’on trempe dans « l’huile », puis dans « l’eau » et « l’escargot tout chaud » ne sont pas ce qu’on imagine à priori. Et Mon beau château fait franchement l’apologie de la guerre alors qu’Il était un petit navire est un vrai exemple de cannibalisme !

Bon, j’admets il est certain que les enfants ne comprennent pas nécessairement le sens caché des chansons des airs qu’on leur chante, mais il ne faut pas les prendre pour plus bêtes qu’il ne sont… Pour ma part, je ne me prive pas de chanter Au clair de la Lune à mon fils, mais disons que j’ai censuré le dernier couplet, pour l’instant. ;)

Voir aussi :

Dans le blogue ikonet :

 

Cette entrée a été publiée dans Histoire, Langue, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet