Punaises de lit : les insectes du cauchemar

Au Canada, le 1er juillet est à la fois jour de fête nationale et jour officiel du déménagement : cette année encore, des milliers de familles ont empaqueté meubles, vêtements et souvenirs à destination d’un nouveau chez-soi. Depuis quelques années, un invité surprise se joint aussi souvent à l’événement : la punaise de lit (Cimex lectularius). En Amérique du Nord, la population de punaises de lit aurait augmenté de 500 % au cours de la dernière décennie. Voici, parce que je vous aime bien, quelques recommandations (et touches d’espoir) d’une ancienne combattante…

D’où viennent les punaises ?

Cycle de vie de la punaise de lit (c) Annuaire France Punaise de Lit

En Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest, les punaises de lit avaient pratiquement disparu dans les années 40, grande époque de l’utilisation des insecticides à vaporisation (comme le DDT, désormais banni). Depuis le début des années 2000, elles ont fait un retour marqué dans les centres urbains, au point où plusieurs villes touchées, comme New York et Montréal, ont mis en ligne des pages Web pour informer leur population du risque qu’elles représentent, mais aussi des précautions à prendre.

Ces parasites prolifèrent dans les lits et matelas, mais aussi dans les murs, commodes et autres recoins. Ils ne sont pas dangereux pour la santé humaine (hormis pour notre santé mentale !), mais ils attendent la hausse du taux de CO2 qui survient la nuit dans votre chambre pour sortir se rassasier à même votre sang… Et au réveil, bonjour la gratouille !

Une seule punaise femelle peut pondre des centaines d’œufs au cours de sa vie, à un rythme de 3 à 4 œufs par jour. Comme les punaises se faufilent sans problème dans les interstices des murs, il suffit d’une punaise ramenée dans des bagages ou cachée dans un meuble de seconde main pour infester tout un pâté de maison.

Punaises à l’horizon : quoi faire, quoi ne pas faire

Un ami routard dort sur votre canapé ? Lavez bien les draps au matin.

Reconnaître les signes de leur présence et y réagir adéquatement et immédiatement peut permettre de limiter l’infestation. Vous constatez au matin l’apparition de piqûres sur votre peau ? Inspectez votre matelas et vos draps pour y déceler des taches sombres près des coutures : ce sont leurs excréments.

Une fois le diagnostic posé, éliminez rapidement tout site de ponte potentiel au niveau du sol (vêtements, peluches, etc.), voire débarrassez-vous de votre literie, oreillers inclus. Le succès de l’extermination n’est pas garanti tant que de telles cachettes existent. Sur des forums en ligne, des internautes échanges leurs trucs « infaillibles » : certains peuvent s’avérer efficaces, mais restez prudents, et confiez toujours l’application de produits chimiques à un spécialiste de la lutte antiparasitaire.

Dernier conseil d’ex-guerillera de la lutte anti-punaises : méfiez-vous ! Des meubles qui traînent sur les trottoirs (surtout s’il y a des matelas dans le tas !), des appartements meublés cédés au milieu d’un mois (idem !), des auberges plus ou moins bien famées… N’oubliez pas de vous méfier aussi… de la paranoïa ! Allez, bonne nuit, beaux rêves, pas de puce, pas de punaise ! ; D

Cette entrée a été publiée dans Santé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

36 réponses à Punaises de lit : les insectes du cauchemar

  1. Myriam dit :

    Ça vous « démange » d’en savoir plus ??
    Marjolaine Giroux, une entomologiste de l’Insectarium de Montréal, a « pondu » un très informatif billet sur cette question qui « pique » la curiosité…
    http://blogue.espacepourlavie.ca/2011/insectarium/le-retour-des-punaises-de-lit/

  2. Michelle dit :

    Il faudrait vraiment que les gens cessent de faire du « dumpster diving » (récupérer des choses destinées aux ordures). Ils pensent ainsi faire une aubaine, mais finissent par en « irriter » plus d’un! ;-)

    • Myriam dit :

      Effectivement, le risque de contamination est bien réel, surtout en pleine épidémie !
      Il faut en particulier éviter les meubles rembourrés ou en bois, très propices à la nidification des punaises. Les poêlons en fonte posent moins de danger, mais encore… Quant à moi, face à un mobilier abandonné, je fais un grand détour ou bien je me ferme les yeux !

  3. Magic dit :

    J’ai déjà eu une infestation chez moi…des punaises ramenés d’Asie dans mes bagages que j’ai eu la mauvaise idée de défaire dans ma chambre. Ça a pris 4-5 mois avant que je ne m’en rende compte, car au début elles ne me piquaient pas et l’infestation était assez majeure.
    J’ai réussi à m’en débarrasser, mais il a fallu repeindre, vernir les moulures et sortir tous mes meubles dehors et les badigeonner de produits chimiques. Je n’ai presque rien jeter.
    Les punaises aiment le bois alors si vous avez des planchers de bois franc, des moulures en bois et des meubles en bois c’est encore pire.

  4. Mario dit :

    Attention aussi aux hôtels…même les plus réputés. Avec une cinquantaine de chambres qui changent d’occupants sur une base hebdomadaire, voire même quotidienne, les risques d’infestations sont assez grands et fréquents. Je vous suggère une petite inspection du matelas a votre arrivée sur place et une session de lavage dès votre retour à la maison :)

    • Margueritte dit :

      Les punaises de lit ne sont pas attirées par des environnements malpropres, des maisons sales ou une hygiène personnelle laissant à désirer, elles sont attirées par le sang des humains qui constitue leur nourriture.Il est très difficile de les éradiquer.

      • Odile dit :

        oui,éliminer la punaise des lits n’est pas tâche facile mais quand je suis allée sur le forum du aufemin j’ai vu que le produit bugator marche bien, et j’aimerais savoir si quelqu’un connaît bugator

      • Myriam dit :

        Vous avez bien raison Margueritte : tous les foyers sont à risque, et subir une infestation n’est absolument pas un signe de malpropreté.
        Par contre, une fois les punaises installées, un entretien régulier et en profondeur des lieux permet de limiter les sites de ponte possible et éventuellement de se débarrasser d’une partie des individus : un bon coup de pouce au travail des exterminateurs !

  5. Ping : Punaise lit | Movementsofpra

  6. marie-paule dit :

    est ce que l’eau de javel ça marche?

    • Myriam dit :

      Bonjour Marie-Paule,
      Malgré ce qu’on peut lire sur plusieurs forums, l’eau de javel n’est pas efficace, et les bombonnes d’insecticides traditionnels non plus : seuls les insecticides homologués pour la lutte contre les punaises devraient être utilisés, si non vous risquer de contribuer à rendre les punaises plus résistantes, et donc plus difficiles à éliminer.
      Pour les vêtements et la literie, privilégiez un lavage à l’eau très chaude, suivie d’un séchage à la machine d’au moins une heure, à la température la plus élevée.
      Bon courage !

  7. Nathalie dit :

    cela fait deux jours que les exterminateurs sont passés chez moi et aujourd`hui, je retrouve une punaise en bonne santé.Que dois je faire?

    • Myriam dit :

      Allô Nathalie,
      C’est moche, mais ça arrive fréquemment : les oeufs et les larves ne sont pas affectés par le traitement, et il est aussi possible que certains insectes adultes ne soient pas entrés en contact avec l’insecticide. On recommende de prendre une entente avec l’exterminateur pour qu’il revienne faire un traitement environ trois semaines après la première extermination (la période d’incubation des oeufs est d’environ trois semaines).
      Tu peux aussi abaisser la température de l’appartement : ça devrait ralentir le cycle de reproduction entre-temps, et donc limiter le nombre de nouveaux individus.
      Courage!

  8. Bonjour Myriam,

    Vous aussi êtes une « ex-guerillera »… J’ai souvent utilisé ce terme de guérilla car lutter contre la punaise de lit est un combat de tous les jours, sans aucun répit. Pour ma part, j’ai réussi à éradiquer l’infestation de mon logement en 4 semaines grâce à l’utilisation presque quotidienne du nettoyeur vapeur, aspirateur, huiles essentielles, terre de diatomée et pyrèthre naturel. J’ai opté pour des solutions naturelles pour préserver la santé de mes enfants et de mes animaux.

    « Se méfier de la paranoïa »… plus facile à dire qu’à faire ! Au début j’en avais perdu le sommeil, sursautant et allumant la lumière à la moindre sensation ou grattement sur la peau. Cependant après avoir protégé mon lit, les piqûres ont cessé immédiatement et quelques jours après j’ai pu retrouver le sommeil.

    Mon conseil, c’est de rester tenace et persévérant, d’inspecter son logement tous les jours, traiter à la vapeur et boucher toutes les anfractuosités.

    Je vous invite à lire sur mon site mon témoignage sur comment se débarrasser de la punaise de lit

    Bonne chance et soyez persévérants !

    • Myriam dit :

      Bonjour Stéphane,
      Merci beaucoup pour ces renseignements sur l’option « écolo » en matière de lutte aux punaises !
      Selon mes recherches, au Québec, la terre de Diatomée est disponible entre autre sous le nom de commerce « Insectigone » dans les centre horticoles et de rénovation.
      Par contre, pas de chance pour le pyrèthre : ça semble un peu plus difficile à trouver ici…

      Encore merci pour ces pistes vertes, et bonne année !

      Myriam

  9. Laurie dit :

    Ahhh !!!! J’ai horreur des punaises de lit !!! J’ai déja eu une alergie à cause de cela . Mai les punaises de lit est-ce dangereux pour nous ???

    • Myriam dit :

      Bonjour Laurie,

      À part pour les risques au niveau de la santé mentale ( ;) ), et des réactions allergiques mineures que ça peut causer, les punaises de lit ne sont pas dangereuses pour les humains.
      En fait, la mauvaise utilisation d’insecticide pose beaucoup plus de danger pour la santé humaine.
      Avant d’utiliser des produits toxiques, mieux vaut consulter un exterminateur (ou le laisser les appliquer lui-même), et respecter à la lettre les indications… En attendant, les remèdes les plus sûrs à appliquer sont la vapeur d’eau, et le nettoyage intégral des lieux.

  10. shaimaa dit :

    comment sen debarasser

    • Myriam dit :

      La première chose à faire, c’est de nettoyer la litterie (draps, taies, couette…), et de vérifier si le matelas est infesté (présence de taches brunes près des coutures); si oui, on jette le matelas, et le sommier aussi s’il y a lieu.
      C’est radical, mais, même en procédant à une extermination dans les règles, on peut difficilement s’assurer qu’il ne reste plus ni insecte ni oeuf dans les meubles rembourrés.
      Ensuite, on appelle l’exterminateur : assurez-vous de faire affaire avec un pro, qui utilise des insecticides homologués avec des techniques appropriés.
      Ne reste plus ensuite qu’à entretenir les lieux soigneusement, en évitant de laisser au sol tout objet (vêtement, serviette, article rembourré) qui pourrait devenir une cachette pour des petites bêtes tenaces qui auraient échappé au traitement.
      Au bout de quelques mois, si aucune nouvelle piqûre ne se manisfeste, vous saurez que vous avez gagné!
      Bonne chance, et bon courage!

  11. pelletier dit :

    sans risque sauf au niveau de la santé mentale c’est a dire?

    • Ophélie dit :

      Bonjour,
      L’auteure voulait souligner de façon humoristique que faire face à un problème de punaises de lit peut nous « rendre fou » dans le sens où il est très difficile et long de s’en débarraser.

      Bonne journée.

  12. pelletier dit :

    a d’accord :) merci de votre reponse!

  13. Coralie dit :

    Bonjour à tous,

    Je me demandais combien coûtait un traitement pour les punaises de lit fait par un professionnel! Est-ce que quelqu’un peut m’aider???

    Merci!

    • Myriam dit :

      Bonjour Coralie,

      Le coût du traitement varie pas mal d’une entreprise d’extermination à l’autre, surtout en fonction de la durée de la garantie. Les punaises de lit pouvant être dangereusement résistantes, il faut souvent plusieurs traitements pour en venir à bout : choisir un traitement offrant une garantie de trois à six mois peut donc s’avérer un bon investissement, qui t’évitera de payer l’exterminateur à chaque visite.
      Surtout, je te recommande d’éviter d’essayer d’économiser en appliquant toi même des insecticides, les produits efficaces contre les punaises étant généralement très toxiques; mieux vaut faire confiance à un spécialiste!
      Bonne chance!
      Myriam

  14. lun4tic dit :

    Bonjour je me permet de laisser un petit message car moi, ma femme et mon fils avons connus cet enfer. aller se coucher était devenu un genre de film d’horreur et le matin n’en parlons pas je me grattais jusqu’au sang. La première que j’ai chopée c’est grace à mon chat qui jouait avec (bien joué minou!!). Avec le recul j’en rigole. Tout d’abord je peux vous conseiller de mettre des culs de bouteille remplis d’huile afin de les empecher de grimper dans votre/vos lit(s). si vous vous faites encore piquer il faudra que vous investissiez dans une housse de matelas (trouvable en grande surface) et que vous injectiez de la javel dans leur nid situé sur le sommier (si il y en a un). Ensuite je recommande vivement Bugator qui est une pure merveille!! et n’ecoutez pas les gens qui disent ne jamais avoir reçu leur colis ce sont des concurrents qui ont la « rage » j’ai envie de dire. j’ai pris 4 pack pour traiter mes 4 chambres que j’ai reçu en 4 jours (France) et cela m’a couté 156€. Voila je vous souhaite bon courage dans cette lutte.

    • SEB dit :

      Bonjour,
      j’ai démarré le 1er sachet de BUGATOR avant-hier , et cette nuit nous avons été piqués et attaqués comme avant.
      Malheureusement, je pense que je me suis fait arnaquer avec ce pseudo produit.
      C’est pas l’histoire de l’argent qui me chagrine, mais c’est que j’avais mis beaucoup d’espoir en ça .
      J’aimerais discuter avec quelqu’un qui l’a testé réellement et en est content.
      Mais pas discuter avec ceux qui en font la promo pour en vendre …
      Y’a t’il quelqu’un de fiable sur ce site pour en parler avec moi ? merci à vous !

      • Syleena dit :

        Bonjour,

        Le bugator m’a permis de me débarasser de la plupart des punaises adultes; mais je n’ai pas réussi à les éradiquer complètement. Je me fais régulièrement piquer depuis 2 ans! Bugator a espacé les « attaques » mais pas éliminé complètement. Malheureusement, j’ai infesté mon nouveau domicile il y a 6 mois. Le bugator qui m’aidait jusque là à réduire leur nombre ne semble plus fonctionner

    • Panphile dit :

      J’ai pris un kit bugatore 1 semaine après l’avoir poser j’ai trouvé une punaise sur le lit de mon fils pouvez vous me dire comment c’est passé votre traitement avec bugatore

      • Myriam dit :

        Bonjour,
        Avec la plupart des insecticides, il faut que la punaise entre en contact direct avec le produit pour être affectée; si le siège de l’infestation se situe dans un matelas, par exemple, et que la poudre n’est mise qu’au sol, il est possible qu’elle éclose et passe à travers son stade larvaire sans y toucher.
        C’est pourquoi il est nécessaire de procéder à un nettoyage en profondeur, idéalement en utilisant aussi de la vapeur chaude pour atteindre les zones cachées, avant de réaliser le traitement. L’emploi d’une housse « anti-punaises » sur les matelas peut aussi aider, mais un sommier sévèrement infesté (marqué de nombreuses traces noirâtres) devrait être jeté.

        J’espère que ces quelques notes vous aideront, et vous souhaite courage et succès pour la suite.

  15. Elise dit :

    J’ai horreur des punaises! Je vais consulter mon exterminateur au Québec avant d’aller en vacances. Est-ce une bonne idée?

    • Myriam dit :

      Bonjour Elise,
      Les autorités publiques recommandent de toujours confier la gestion d’une infestation de punaises à des exterminateurs professionnels, et l’avantage est double : le traitement sera plus efficace s’il appliqué de façon optimal, et en plus les exterminateurs sont tenus d’informer la ville de tout traitement d’extermination de punaises effectué sur son territoire, ce qui permet de mieux gérer et endiguer le problème à plus vaste échelle.

      Je dirais donc que oui, c’est une bonne idée!

  16. Pour en savoir plus, je recommande Ce site sur les punaises de lit afin de tout savoir sur ces insectes nuisibles.

  17. Pour régler un problème de punaises il faut 1. décoller le lit des murs, 2. protéger les pieds de lit en les mettant dans des bassines en inox (avec de l’huile idéalement), 3. nettoyer à la vapeur tout le lit pour neutraliser les oeufs (viser tous les interstices du sommiers, et les amortisseurs de lattes de lit)! Plus de détails sur: http://exterminationpunaises.blogspot.ch/

  18. claude dit :

    la société que j ai pris (game over) m en a débarasser, ils ont pulveriser, puis mis des aérosols, imterdiction de nettoyer les sols pendant 4 semaines, mais pour le coup c’était nickel.
    Pour info j habite Villeurbanne (a coté de lyon), la société :
    http://deratisation-desinsectisation.gameover.pro/

  19. En tout cas si vous voulez tout savoir pour prévenir ou traiter une infestation de punaise de lit, je vous recommande ce site web (je trouve ca pas mal moins lourd a la lecture que d’autres sites). Aller a la section spéciale sur les punaises de lit, tout y est écris de facon simple et clair.

    Bref faite attention quand vous déménager ou voyager… :S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet