De l’or dans les eucalyptus !

L’argent ne pousse pas dans les arbres. Mais qu’en est-il de l’or ?

Le 22 octobre dernier, des chercheurs australiens publiaient dans le journal Nature Communications les résultats de leur étude révélant qu’un eucalyptus peut accumuler des particules d’or dans ses feuilles et ainsi révéler la présence d’un gisement souterrain à portée de ses racines. Vous l’aurez deviné, la nouvelle attise les convoitises, alors que les découvertes de gisements aurifères ont fortement décliné dans la dernière décennie et que le cours de l’or frôle les 1000 € (ou 1400 $CA) l’once.

Attention, ne montez pas à l’arbre pour autant ! Rien ne sert de dépouiller l’eucalyptus de son feuillage, on parle ici de microparticules qui représentent à peine 0,000005 % du poids de chaque feuille. Par contre, l’étude en dit long sur ce qui pourrait se cacher en dessous…

Un arbre aux racines profondes

Les eucalyptus composent 95 % des forêts d’Australie. Non seulement ces arbres figurent parmi les plus grands du monde (certaines cimes atteignent 90 m de haut), mais ils ont aussi des racines profondes. Celles-ci peuvent puiser l’eau et les minéraux jusqu’à une profondeur de 40 mètres, un précieux atout dans les milieux arides australiens. Accessoirement, et c’est précisément ce que démontrent les recherches du CSIRO (Organisation de la recherche scientifique et industrielle du Commonwealth), l’arbre peut absorber les particules d’or d’un gîte aurifère et les transporter jusque dans ses feuilles.

Ainsi, inutile de recourir à de coûteuses techniques de forage, il suffit de faire l’analyse en laboratoire de quelques feuilles pour attester la présence d’un gisement sous les racines. Pour les prospecteurs, l’économie est de taille.

Et pour les koalas ?

S’il devient à ce point facile de localiser l’or sous les eucalyptus, est-ce dire qu’il deviendra tout aussi facile de les raser pour toucher le pactole ? La question mérite qu’on s’y attarde…

Rappelons qu’en Australie chaque bosquet d’eucalyptus est à la fois un habitat et un garde-manger pour une faune indigène unique; un seul koala peut ingérer jusqu’à 1 kg de feuilles de cet arbre par jour. Ce qui me fait dire, non sans une pointe d’ironie, que le marsupial vaut lui aussi son pesant d’or.

À voir aussi sur ikonet 

Capsule De Visu : Métaux et énergies fossiles
Capsule De Visu : Minéraux et pierres précieuses
Capsule De Visu : Les marsupiaux
Dictionnaire visuel : Terre
Dictionnaire Visuel : Règne végétal
Dictionnaire Visuel : Règne animal
Blogue : La vie dans les environnements extrêmes

 

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Animaux, Environnement, Insolite, Science, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet