L’empathie est-elle innée ?

Imaginez qu’on vous donne le choix : d’un côté, une assiette remplie de délicieuses friandises chocolatées, et de l’autre, un humain prisonnier d’une cage qui implore votre aide. Que feriez-vous ? En principe, l’empathie pour votre congénère devrait l’emporter sur la gourmandise, ce qui vous pousserait à l’aider plutôt qu’à dévorer égoïstement le chocolat.

Les scientifiques savaient déjà que les humains et les primates en général pouvaient être sensibles aux émotions d’un autre individu et poser des gestes intentionnels bénéfiques pour celui-ci. Toutefois, selon une étude menée par des chercheurs américains et publiée dans la revue Science, les rats auraient aussi une tendance naturelle à aider leur prochain !

Des rats solidaires

Pour en arriver à ces conclusions, les chercheurs ont d’abord placé un rat dans une petite cage transparente, puis un deuxième dans un espace plus grand autour de cette cage. La plupart des rats libres tentaient alors d’ouvrir la cage retenant leur compagnon prisonnier, même si aucune récompense concrète ne couronnait leur effort. Fait intéressant, les rats de l’expérience ne mettaient pas le même entrain à ouvrir une cage vide ou dans laquelle on avait placé un leurre (une peluche, par exemple).

Les chercheurs sont ensuite allés plus loin : ils ont mis des morceaux de chocolat à la disposition des rats libres. Lorsque le rongeur était seul, il dévorait habituellement la totalité des friandises. Cependant, lorsqu’il était mis en présence d’un autre rat retenu prisonnier, il avait le plus souvent tendance à libérer l’autre et à partager ensuite le festin.

L’empathie, une caractéristique féminine ?

Ce genre de comportement avait déjà été observé chez les primates, mais jamais chez d’autres mammifères. Selon les chercheurs, cela démontre que l’empathie pourrait avoir une composante innée, en partie déterminée par nos gènes.

Fait cocasse, toutes les femelles de l’expérience ont ouvert les cages, alors que « seulement » 17 mâles sur 24 ont fait de même. Devrait-on conclure que les femelles, du moins chez les rats, sont davantage portées sur l’empathie que les mâles ? À vous de juger !

Cette entrée a été publiée dans Animaux, Biologie, Science, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à L’empathie est-elle innée ?

  1. AAP dit :

    Sur youtube il y a un video d’un chien qui aide son compagnon blessé par une voiture à sortir d’une autoroute.

    http://youtu.be/PgWUeI3AHrs

    C’est impressionnant!

  2. Anne dit :

    En effet! Comme quoi certains humains pourraient parfois s’inspirer de nos amis les animaux!

Répondre à AAP Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet