Les fourmis déplacent des montagnes… de biomasse

Saviez-vous que les fourmis occupent plus de place que nous sur Terre ? Comme le notait ma collègue dans son billet Des villes et des foules, l’organisation sociale de certains insectes est étrangement apparentée à la nôtre, grégarisme oblige ! En fait, nos points en communs sont multiples : de l’agriculture et de la division du travail à la sédentarisation et à la socialisation, en passant par le contrôle de l’environnement, les comparaisons abondent. L’un de ces parallèles fascinants concerne d’ailleurs la biomasse.

La biomasse : mesure de la matière animale

Imaginons une expérience singulière : supposons que nous sommes dans une forêt tropicale et que nous pesons toute la faune qui s’y trouve… On obtiendra alors la biomasse de la forêt. Attention, il ne s’agit pas du dénombrement des individus, mais plutôt de leurs poids additionnés. Conclusion certaine, nous constaterions sans l’ombre d’un doute que certaines espèces sont plus dominantes que d’autres, et que ce ne sont pas nécessairement celles qu’on croirait…

Biomasse des humains

On pourrait croire – à tort – que l’être humain est l’espèce prédominante sur Terre… Après tout, quel est le poids réel de l’humanité ? Combien ça pèse, 7 milliards d’individus ? À nous tous, nous devons afficher un poids monstrueux, n’est-ce pas ? Eh bien, si nous faisons le calcul, sur une base moyenne de 65 kg par personne, cela donne quelque 455 milliards de kilos… Pas si mal !

Pour égaler le poids d’un être humain, il faut environ 4,5 millions de fourmis, et, comme celles-ci se comptent par millions de milliards, la biomasse des fourmis est par conséquent beaucoup plus imposante que celle des humains. Face à ces minuscules créatures, l’être humain est un poids plume !

Biomasse des fourmis

Fait inusité, les fourmis et les termites comptent pour un tiers de la biomasse animale totale de la forêt tropicale ! En effet, la proportion de vertébrés – oiseaux et mammifères – est bien plus faible en comparaison : la biomasse des fourmis est plus importante que celle de tous ces animaux réunis ! Pourquoi ? Parce qu’elles sont plus nombreuses et qu’elles se regroupent. Ensemble, les fourmis peuvent littéralement déplacer des montagnes !

Enfin, la fourmi a la capacité de transformer l’habitat dans lequel elle construit sa fourmilière, qui ressemble parfois à un vaste empire. Récemment, l’équipe de l’entomologiste suisse Laurent Keller, de l’Université de Lausanne, a signalé la plus importante colonie connue à ce jour. Composée de plusieurs milliards de fourmis noires, elle occupe plus de 6000 kilomètres le long du littoral méditerranéen !

Pour conclure, je vous laisse sur cette citation du roman Les Fourmis, de Bernard Werber, illustrant à merveille la petitesse de l’humain face à la fourmi. « Pendant les quelques secondes qui vont vous être nécessaires pour lire ces 4 lignes : — 40 humains et 700 millions de fourmis sont en train de naître sur Terre. — 30 humains et 500 millions de fourmis sont en train de mourir sur Terre. »

À voir aussi sur ikonet :

Des insectes dans l’assiette

Croisades des insectes

Cette entrée a été publiée dans Animaux, Biologie, Éducation, Environnement, Insolite, Science, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les fourmis déplacent des montagnes… de biomasse

  1. karine dit :

    OH! Que je suis contente que tu cites mon idole Bernard Werber comme ça ;) Après avoir lu cette série, jamais plus je n’ai écrasé de fourmis… au cas que ce soit 103e :P
    Jusqu’à ce qui envahissent ma maison… ;)

  2. Ginette dit :

    Très intéressant… Votre équipe fait un travail de moine (sinon de fourmis ou d’abeilles…)…
    j’aime l’idée que l’entre d’entre vous « creuse » là où le collègue a ouvert une brèche!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet