La domestication du chien

Du loup au caniche…

Comment un animal aussi féroce que le loup a-t-il pu évoluer en adorable petit toutou qui, tout frétillant, vous saute dans les bras et vous lèche le visage ? Car on sait maintenant, études génétiques à l’appui, que le chien domestique descend du loup, plus précisément de loups gris du Moyen-Orient. Sur le plan de l’ADN, loup et chien sont pratiquement identiques et appartiennent à la même espèce (Canis lupus).

L’histoire d’une longue amitié

Le chien (ou le loup !) est devenu le meilleur ami de l’homme il y a plus de 15 000 ans, ce qui en fait officiellement l’animal domestique le plus ancien. On a retrouvé des traces fossiles de sa domestication en divers endroits d’Europe et d’Asie. Toutefois, le flou subsiste sur la façon dont cette amitié aurait débuté. Les loups ont probablement fait les premiers pas, rôdant autour des campements préhistoriques pour s’approprier les déchets laissés par les humains.

Peu à peu, les hommes auraient découvert les bénéfices qu’ils pouvaient tirer d’une association avec le canidé, notamment comme compagnon de chasse, mais aussi pour défendre leur campement, les avertir d’un danger… Ils auraient apprivoisé des louveteaux, sélectionnant systématiquement les plus dociles et les moins agressifs pour les élever et les faire se reproduire. Si bien qu’avec le temps, cette sélection engendra des canidés génétiquement prédisposés au contact avec les humains. Bref, une logique toute darwinienne.

Soit, mais pourquoi autant de formes et de tailles ?

Ou comment en arrive-t-on au caniche, au bichon maltais ou au chihuahua à partir du loup ?

Au fil des siècles, et pour des raisons d’abord pratiques, les humains effectuèrent des croisements en fonction d’attributs spécifiques ; des chiens plus imposants pour monter la garde, des chiens rapides aux pattes effilées pour la chasse, etc. Néanmoins, seules quelques races sont considérées comme anciennes : le lévrier afghan, le husky, le chow-chow… Étonnamment, la très grande majorité des quelque 350 races canines est apparue au 19e siècle, essentiellement pour des raisons esthétiques. L’humain créa rapidement, par sélection artificielle, beaucoup plus de formes que ne l’aurait fait la nature, combinant et accentuant volontairement certains traits lors de croisements successifs.

Ainsi, 15 000 ans et quelques mutations génétiques plus tard, le loup devient caniche… Bien qu’il existe encore aujourd’hui des chiens pour travailler auprès des chasseurs (lévrier), des bergers (colley), des aveugles (bouvier bernois), des secouristes (saint-bernard) ou des policiers (berger allemand), la plupart de nos toutous nous tiennent tout simplement compagnie, répondant à nos caprices autant que nous cédons aux leurs…

 

Pour en savoir plus…
Quelques races de chiens (Dictionnaire Visuel)
La morphologie du chien (Dictionnaire Visuel)
Le squelette du chien (Dictionnaire Visuel)
Norton, un collègue qui fait wouf ! (Blogue ikonet)
Le patrimoine génétique en quelques clics (Blogue ikonet)

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Animaux, Biologie, Histoire, Science, Société, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à La domestication du chien

  1. Céline dit :

    Du loup au caniche….. au chow- chow…..? Que de croisements bizarres !

    Très intéressant.

  2. Ping : La domestication du chat

Répondre à Céline Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet