Les origines du calendrier grégorien

J’aimerais avant tout vous souhaiter une excellente « année grégorienne », pleine de découvertes, d’images captivantes et de lectures passionnantes ! Je précise « grégorienne », car c’est le début du calendrier grégorien que nous venons de fêter. Même s’il coexiste avec plusieurs autres calendriers (chinois, hébraïque, bouddhiste, hindou, musulman, etc.), il est le plus utilisé à travers le monde. Voici sa petite histoire.

Le calendrier lunaire de Romulus

Le premier mois de l’année romaine était nommé « Mars » en l’honneur du Dieu du même nom.

Après avoir constaté que les mouvements des astres dans le ciel permettaient de mesurer le temps qui passe et que la Lune changeait de forme régulièrement, les astronomes de l’Antiquité créèrent les premiers calendriers. Notre calendrier actuel s’est inspiré du calendrier de Romulus (le fondateur de Rome), qui a réglé la vie de la civilisation romaine pendant presque mille ans, entre l’an 753 et l’an 45 avant notre ère. Ce calendrier, qui comptait 10 mois, débutait au printemps (en mars) et s’étendait sur 304 jours. Pendant l’hiver, les Romains arrêtaient de compter les jours avant de reprendre le décompte au printemps suivant. Le roi Numa Pompilius fit ajouter au calendrier romain deux autres mois (janvier et de février), ainsi qu’un 13e mois tous les 4 ans. L’année comptait alors 355 jours (et 385 jours tous les 4 ans).

Le calendrier julien et le cycle des saisons

Familiers avec le cycle des saisons qui régissait la production des récoltes, les agriculteurs se servaient surtout de l’année solaire, basée sur les phénomènes climatiques. Les Égyptiens de la Haute Antiquité (avant le 6e siècle avant notre ère) décidèrent donc d’utiliser uniquement l’année solaire, qui compte 365,2422 jours.
En 45 avant notre ère, Jules César, sur les conseils de l’astronome Sosigène, instaura lui aussi le calendrier solaire. Il créa ainsi le calendrier julien, dont l’année durait en moyenne 365,25 jours. Pour palier le 0,25 jour, le calendrier comptait trois années de 365 jours, suivies d’une année bissextile de 366 jours (4 x 0,25 = 1 jour). Toutefois, l’année julienne demeurait un peu trop longue par rapport à l’année solaire, ce qui, en 1500 ans, provoqua un décalage d’une dizaine de jours.

Le calendrier grégorien, quand l’Église corrige les empereurs

En 532, l’Église de Rome, très influente, décida que janvier marquerait désormais le point de départ de l’année. Ce mois avait l’avantage de suivre immédiatement la naissance du Christ, tout un symbole ! Toutefois, cette mesure n’a pas été suivie partout d’emblée. En effet, dans certaines régions de France, par exemple, l’année commençait à Noël ou encore à Pâques.
En 1582, le pape Grégoire XIII décida de corriger la dérive provoquée par le calendrier julien. C’est ainsi qu’un collège de scientifiques dirigé par Christophorus Clavius mit en place le calendrier grégorien. Très semblable au calendrier julien, ce dernier débute le 1er janvier et compte 12 mois. Il totalise 365 jours. auxquels s’ajoute un jour (le 29 février) tous les 4 ans (année bissextile), sauf les années séculaires dont le millésime n’est pas divisible par 400 (en clair, l’année 2000 était bissextile alors que 2100 ne le sera pas). Le calendrier provoque donc toujours un petit décalage d’environ un jour tous les 3000 ans.
Ce calendrier ne fut adopté que progressivement au fil des siècles par différents pays, ce qui donna naissance à de drôles d’anecdotes. Par exemple, Isaac Newton est né le 4 janvier 1643 ou le 25 décembre 1642, selon qu’on utilise le calendrier grégorien ou le calendrier julien, encore en vigueur en Angleterre à l’époque.

Dans un prochain blogue, je vous révèlerai l’origine du nom des mois de l’année et celle des jours de la semaine. En attendant, je vous souhaite encore une bonne année… bissextile !

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Culture, Histoire, Insolite, Science, Société, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Les origines du calendrier grégorien

  1. Ping : L’origine des noms des mois et des jours - Blogue Ikonet | Blogue Ikonet

  2. Ping : L’origine de la Saint-Patrick - Blogue Ikonet | Blogue Ikonet

  3. Ping : Histoire d'expressions 4

  4. BIDEL Jean dit :

    An zéro apparition de ADAM qui vivra 930 ans
    NOE meurt en 2006 à 950 ans
    Pour nous calendrier grégorien cela représente combien
    pour l’an zéro biblique = -(-5509)+2013=??? 7522 ans
    pour la mort de NOE = 2006 + 2013= 4019??
    J’aimerais bien situer les faits
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet