Un cocktail santé anti-diabète

Le 14 novembre, jour anniversaire du médecin canadien ayant découvert l’action de l’insuline, on souligne chaque année la Journée mondiale du diabète. D’ici 2030, la Fondation internationale du diabète estime que le nombre de personnes atteintes par cette maladie passera de 366 millions à 552 millions, soit trois nouveaux cas toutes les dix secondes ! Le meilleur moyen pour éviter d’être du nombre ? L’adoption de saines habitudes de vie, tout simplement…

Le diabète : quand le sucre devient ingérable

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Normalement, le taux de sucre présent dans notre sang, ou glycémie, est régulé par deux hormones sécrétées dans le pancréas, l’insuline et le glucagon. Chez les personnes diabétiques, cet équilibre est déréglé : trop de sucre reste présent dans le sang, ce qu’on appelle de l’hyperglycémie. Hors, une hyperglycémie prolongée endommage les vaisseaux sanguins et risque d’entraîner divers troubles : infarctus, AVC, ulcère, gangrène, insuffisance rénale, etc.  En 2004, l’OMS estime que les complications dues au diabète ont causé la mort d’environ 3,4 millions de personnes, et ce chiffre risque de continuer à grimper. Mais que faire pour déjouer ces statistiques ?

Diabète de type 1, diabète de type 2… des causes différentes

Le diabète de type 1
Il est impossible de prévenir le diabète de type 1, ou insulinodépendant, qui est une maladie auto-immune. Cette maladie provoque la destruction des cellules du pancréas qui produisent l’insuline. Les personnes qui en souffrent doivent contrôler leur glycémie par l’injection d’insuline, l’adoption d’un régime alimentaire adapté et la vérification fréquente de leur glycémie.

Le diabète de type 2
Le topo est différent pour le diabète de type 2, ou non insulinodépendant, qui au départ n’est pas causé par une déficience du pancréas, mais plutôt par une résistance des cellules de l’organisme à l’action de l’insuline. Selon les chercheurs, cette résistance est attribuable à une combinaison de facteurs, dont l’hérédité, l’âge et la sédentarité, mais surtout le surplus de poids.

Certes, vous pouvez utiliser un des outils en ligne pour déterminer si vous êtes à risque (comme celui d’Extenso), mais dans le doute, pourquoi ne pas adopter à titre préventif quelques saines habitudes de vie ? Votre médecin vous en félicitera certainement lors de votre prochain bilan de santé !

Un cocktail santé pour contrer le diabète de type 2

L’adoption de saines habitudes de vie contribue à la prévention du diabète et permet d’en ralentir le développement. En terme d’alimentation, variété, régularité et modération sont les mots clés. Voici quelques façons de les appliquer :

Consommez des aliments riches en fibres : comme celles-ci ralentissent la digestion des aliments, elles peuvent contribuer au contrôle de la glycémie.

Favorisez les aliments faibles en sucres, en sel et en gras, et optez pour une alimentation équilibrée, comprenant les différents groupes alimentaires. Méfiez-vous particulièrement des aliments cuits dans l’huile ou transformés, qui contiennent beaucoup de sel et de graisses cachées.

Buvez de l’eau : rien de mieux pour se désaltérer ! Vous épargnez ainsi à votre pancréas l’apport monstre de sucre garanti par les jus, punch aux fruits et boissons gazeuses.

Facilitez votre digestion en prenant vos repas et vos collations à des heures régulières.

Lors de repas copieux, faites des choix : viande farcie ou pommes de terre au beurre, boisson sucrée ou dessert… Plutôt que de vous priver de vos plats préférés, consommez-les en petite quantité, à l’occasion.

Le diabète de type 2 touche malheureusement de plus en plus d’enfants : impliquez les vôtres dans la planification et la préparation des repas, c’est une bonne manière d’engager la discussion sur le thème de la nutrition, et de développer des bonnes habitudes.

Et finalement, dernier « truc » mais non le moindre, il faut bouger : quand la dépense énergétique augmente, le corps fait une meilleure utilisation de l’insuline. Selon Diabète Québec, il suffit de 30 minutes par jour pour faire une différence : une petite marche rapide le midi fait l’affaire… et en plus c’est aussi bon contre la dépression saisonnière !

Sur ce, à votre santé !

Pour en savoir plus…
Pour plus de renseignements concernant le diabète, sa prévention et son traitement, je vous invite à consulter l’Encyclopédie familiale de la santé. Voici aussi quelques liens utiles :
Une alimentation équilibrée (Capsule De Visu)
La digestion des aliments (Capsule De Visu)
Fédération internationale du diabète

Association française des diabétiques
Association Belge du Diabète
Diabète Québec

Cette entrée a été publiée dans Biologie, Corps humain, Journée mondiale, Santé, Science, Trucs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Un cocktail santé anti-diabète

  1. karine dit :

    Intéressent et rassurant le petit quiz «extenso» :)

    • Myriam dit :

      Je trouve aussi ! Il y a aussi des applications pour téléphones multifonctions qui font la même chose, et d’autres qui permettent de suivre l’évolution de son diabète : il y a vraiment des gadgets pour tout !

      N’empêche, il ne faut pas non plus négliger les examens de dépistage régulier, une analyse sanguine étant la meilleure façon d’avoir l’heure juste.

  2. Ping : VIH : vers un recul du nombre de décès - Blogue Ikonet | Blogue Ikonet

  3. Ping : Le sucre, ce doux poison | Blogue Ikonet

Répondre à Myriam Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet