À la recherche des pyramides perdues

Saviez-vous qu’il est maintenant possible de repérer des vestiges archéologiques enfouis dans le sol sans déplacer une seule pelletée de terre ?

C’est ce qu’a fait l’archéologue américaine Sarah Parcak en analysant des images fournies par des satellites de la NASA. Résultat ? Elle a découvert 17 nouvelles pyramides dans la région de Saqqarat, en Égypte. Pour l’instant, les fouilles sur le terrain ont déjà confirmé l’existence de deux de ces pyramides. Tout le processus a d’ailleurs fait l’objet d’un reportage de la BBC (en anglais).

pyramides de Gizeh

Les pyramides d'Égypte sont célèbres dans le monde entier. Une centaine ont été découvertes, mais plusieurs sont toujours enfouies dans le désert.

L’archéologie spatiale, une discipline en plein essor

L’utilisation de la télédétection dans le domaine de l’archéologie a donné naissance à une nouvelle discipline scientifique, l’archéologie spatiale.

Dans le cas des pyramides égyptiennes, les vestiges ont été repérés grâce à l’imagerie infrarouge, qui analyse la densité relative des différents types de matériaux enfouis dans le sol. Comme la brique d’argile utilisée en Égypte ancienne est plus dense que le sol environnant, l’examen du cliché infrarouge a permis de distinguer la forme de ruines ensevelies.

Du haut des airs, tout devient plus clair

Les photos de la surface de la Terre prises par des satellites permettent également de débusquer des sites potentiellement intéressants sans même lever le nez de son écran d’ordinateur. Certains « archéologues de l’espace » utilisent même les images en haute définition mises gratuitement à la disposition du public par l’entremise du logiciel Google Earth.

Comment arrive-t-on à repérer les vestiges sur ces photos, s’ils sont enfouis ? En analysant par exemple la végétation. Au-dessus de murs ou d’anciennes routes de pierres, les végétaux croissent moins bien que dans les zones environnantes. Ces différences peuvent révéler la forme d’anciennes constructions sur une photo prise depuis l’espace.

Jouez à l’archéologue !

Vous êtes un peu sceptique ? Le site de Ciel et Espace vous propose une petite escapade virtuelle fort intéressante dans l’univers de l’archéologie de bureau… En quelques images, on constate immédiatement le potentiel de cette nouvelle discipline, notamment pour les sites situés dans des régions difficiles (ou même interdites) d’accès.

Indiana Jones peut donc, littéralement, aller se rasseoir !

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Histoire, Science, Technologies, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à À la recherche des pyramides perdues

  1. PoissonClown dit :

    Vraiment intéressant !!! J’ai lu aussi que la « détection lointaine » pouvait servir en Biologie…

    « Une étude de l’Université de Coimbra (UC) ressort, selon la NASA, comme étant l’une des plus intéressantes de l’année dans le domaine de la détection lointaine. Le responsable de cette étude, Vasco Mantas, a analysé des images de satellite d’une région de l’océan pacifique (située au large des îles Tonga) au lendemain d’une éruption volcanique sous-marine, et y a remarqué une augmentation significative de l’activité biologique.  »
    http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2881.php

    • Anne dit :

      Merci pour ce lien, PoissonClown, c’est particulièrement intéressant !
      Parfois, la vue du haut des airs permet tout simplement d’avoir une vision d’ensemble à grande échelle, impossible lorsqu’on garde les deux pieds sur Terre.

  2. Ping : Blogue Ikonet - Le savoir illustré !

  3. Ping : Le Croc du Loup » Blog Archive » À la recherche des pyramides perdues ou L’archéologie spatiale, une discipline en plein essor !

Répondre à Anne Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet