Au-delà du réel : la réalité augmentée

Oseriez-vous vous balader avec un écran fixé sur le bout du nez ? Après les lunettes 3D, qui donnent l’impression que le film entre dans le réel, préparez-vous à l’arrivée des lunettes à réalité augmentée, qui donnent l’impression que la réalité entre dans le monde de la science-fiction !

La réalité augmentée : qu’est-ce que c’est ?

La réalité augmentée, c’est plutôt simple à la base : il s’agit de faire coexister le réel et le virtuel. Autrement dit, on propose à l’utilisateur, au moyen de matériel technologique, du contenu virtuel (renseignement, image en 3D, carte routière…) en lien direct avec l’environnement dans lequel il évolue.

Plusieurs applications pour téléphones multifonctions utilisent déjà ce principe. Par exemple, avec l’application développée par les cinémas Gaumont Pathé, on peut voir s’afficher l’horaire et le résumé d’un film simplement en visant l’affiche de celui-ci avec la lentille de son appareil. Le système de jeu Xbox Kinect, de Microsoft, propose aussi une forme de réalité augmentée, puisque le joueur voit apparaître à l’écran des objets virtuels avec lesquels il peut interagir.

« Project Glass », le concept de lunettes à réalité augmentée sur lequel planche Google

Lunettes à réalité augmentée : des possibilités presque infinies

Les lunettes à réalité augmentée vont cependant beaucoup plus loin : elles proposeront en continu à l’utilisateur des informations relatives à l’environnement qui l’entoure, en plus de pouvoir servir de vidéophone et de lecteur de musique digitale… De quoi se prendre pour Robocop !

Vous voudriez vous faire une idée de ce que de telles lunettes pourront faire pour vous ? Vous pouvez toujours regarder la vidéo promotionnelle produite par Google pour son concept Project Glass. En bonne sceptique, je vous conseille surtout ce clip de La chaîne techno, qui se moque de façon rigolote des risques encourus par les utilisateurs de cette nouvelle technologie un peu envahissante !

Voir mieux et plus loin… mais ne plus pouvoir se fier à ses yeux !

Nous n’en sommes qu’aux premiers balbutiements de la réalité augmentée, pourtant, on trouve déjà mille avantages à cette nouvelle technologie, comme… encore une nouvelle façon de perdre du poids ! En effet, des chercheurs de l’Université de Tokyo ont conclu que si une personne a l’impression que l’aliment consommé est plus gros qu’il ne l’est en réalité, elle aura tendance à en manger moins. Il suffirait donc de chausser ses lunettes à « réalité déformée » pour avoir l’impression d’ingurgiter une copieuse portion de dessert, alors qu’on en picore une mince tranche. Bon, je ne sais pas pour vous, mais moi, ça me déprime un peu comme idée.

Par contre, difficile de ne pas être favorable à l’idée que les chirurgiens bénéficient de la réalité augmenté pour mieux se préparer à une intervention, en se pratiquant sur des « modèles d’organe élastique répondant en temps réel », par exemple.

Comme pour toute invention, l’essentiel est finalement de savoir à quelle fin elle sera utilisée… En ce 26 avril, Journée mondiale de la propriété intellectuelle, rappelons-nous qu’Einstein n’avait absolument pas une arme en tête tandis qu’il cherchait à percer le mystère de la fission nucléaire.

« Le problème aujourd’hui n’est pas l’énergie atomique,
mais le cœur des hommes. »
Albert Einstein

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Communication, Journée mondiale, Modes et tendances, Science, Technologies, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Au-delà du réel : la réalité augmentée

  1. karine dit :

    Non, non et non! Mais où ça va s’arrêter cette technologie?! Déja que tout le monde passe beaucoup trop de temps soit sur leur ordinateur, cellulaire, ipod… Là ses lunettes… Bientôt, va falloir envoyer un courriel à la personne à côté de nous pour communiquer!

    • Myriam dit :

      Comme le dit Einstein, le problème est dans le coeur des hommes avant tout ! Avoir accès à de tels outils de communication peut être très bénéfique… encore faut-il savoir juger quand il est pertinent de s’en servir. :P

      Quant à moi, j’aurais surtout peur de perdre de vue le monde réel, si j’avais une telle source d’information en permanence dans mon champ visuel… Déjà que je me promène plus souvent qu’autrement avec le nez dans un livre !

Répondre à karine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet