Êtes-vous prêt pour la viande artificielle ?

Le 5 août dernier a été dévoilé en grande pompe le premier steak créé entièrement en laboratoire, à partir de la culture de cellules souches de vache. Dégusté par des goûteurs professionnels sur un plateau de télévision londonien, il fait les manchettes à l’heure où la demande sans cesse croissante de viande pose un problème à la fois environnemental et éthique.

L’avenir est (peut-être) dans la protéine synthétique

Au premier abord, la viande « in vitro » revêt un caractère insolite, voire dégoûtant. C’est que la tendance actuelle favorise plutôt les produits naturels, sans OGM, sans pesticides, sans additifs…

Des choix tout à fait louables, mais voilà : même la viande bio implique l’abattage d’un animal. C’est la dimension éthique du problème. Et que dire de l’enjeu environnemental ! La production de viande accapare 70 % des terres agricoles mondiales, représente un pourcentage important des émissions de gaz à effet de serre, nécessite d’immenses quantités d’eau, appauvrit les sols, détruit des écosystèmes par la transformation des forêts en pâturages, etc. C’est sans compter qu’on prévoit une augmentation substantielle de la production de viande, qui doublera pour atteindre quelque 465 millions de tonnes en 2050.

Bien sûr, on éviterait le pire en devenant tous végétariens. Mais cette solution relève de l’utopie. On se tourne alors vers la protéine synthétique, qui devient soudain moins choquante et rebutante.

Les avantages du bœuf in vitro

Le scientifique néerlandais Mark Post de l’Université de Maastricht, qui a confectionné le fameux « frankenburger » dégusté le 5 août, insiste sur les avantages de sa technologie. On crée de la viande à volonté sans grand impact sur l’environnement et sans abattage (on peut extraire des cellules souches d’un animal vivant pour ensuite les multiplier en laboratoire). Le bœuf in vitro nécessiterait 90 % moins d’eau et de terre et 70 % moins d’énergie, et ne rejette pas de méthane dans l’atmosphère, permettant d’espérer une réduction significative de l’émission de gaz à effet de serre.

Bien sûr cette technologie révolutionnaire a un coût : plus de 300 000$ pour une portion de 142 grammes… On se pose également des questions sur sa valeur nutritionnelle. Alors, en attendant des recherches plus poussées et un meilleur rapport qualité-prix, je vous suggère de redécouvrir les vertus du tofu !

À voir aussi sur ikonet :

ikonet alimentation
Dictionnaire visuel : augmentation de l’effet de serre
Dictionnaire visuel : pollution de l’air
Dictionnaire visuel : pollution du sol
Blogue : Des insectes dans l’assiette
Blogue : Un triple pontage pour emporter

 

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Alimentation, Animaux, Consommation, Environnement, Insolite, Science, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Êtes-vous prêt pour la viande artificielle ?

  1. Ping : Tpesvtes1es2 | Pearltrees

  2. la viande artificielle !! merci pour ce article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

L'équipe du blogue ikonet aime recevoir vos commentaires et vos questions, tant qu'ils respectent les quelques règles suivantes :
  • Les propos racistes, sexistes, homophobes, injurieux, diffamatoires, vulgaires ou inappropriés sont interdits ;
  • Le harcèlement, les attaques personnelles et les incitations à la haine sont interdits ;
  • La divulgation d'informations confidentielles et/ou protégées par une loi est interdite ;
  • Les propos n'ayant aucun rapport avec le sujet abordé par l'auteur ou s'adressant uniquement à un petit groupe d'internautes sont interdits ;
L'équipe du blogue ikonet se réserve le droit de supprimer, sans préavis, les commentaires qui ne répondent pas à une ou plusieurs de ces règles, et de modifier ces dernières.

Au plaisir de vous lire !

L'équipe de blogue ikonet