.......... Plus de ..........
  • 1000 variétés d’aliments
  • 50 vidéos de techniques culinaires
  • 600 recettes
Accueil > Aliments > Fruits > Nèfle du Japon

Nèfle du Japon

Eriobotrya japonica, Rosacées
Fruit d'un arbre originaire de Chine et du Japon. Ce sont les Japonais qui ont popularisé ce fruit; ils le cultivent depuis très longtemps et l'ont grandement amélioré. On retrouve la nèfle du Japon dans les régions subtropicales. De nombreux pays en font maintenant la culture, notamment Israël, l'Inde, les États-Unis, l'Italie, l'Espagne, le Chili et le Brésil. Le néflier du Japon fut introduit en Europe à la fin du xviiie siècle. On l'a d'abord cultivé à des fins décoratives. Le magnifique bois du néflier du Japon est recherché par les luthiers.

Le néflier du Japon a des feuilles persistantes et atteint environ 7 m de haut. Il appartient à la grande famille des Rosacées, qui comprend notamment le poirier, le pêcher et le pommier. Dans les pays tempérés, en particulier en Europe, croît une espèce voisine (Mespilus germanica) nommée simplement néflier. Cette petite nèfle n'est comestible que lorsqu'elle est très mûre. Elle n'est plus beaucoup consommée.

La nèfle du Japon pousse en grappes et apparaît très tôt au printemps. Elle mesure environ 8 cm de long et 4 cm de diamètre dans sa partie la plus renflée. Elle est piriforme. Sa mince peau comestible de teinte jaunâtre est parfois couverte d'un léger duvet. Cette peau recouvre une chair couleur crème ou orangée, peu abondante, ferme ou fondante selon les variétés. Cette chair aigrelette, juteuse et passablement sucrée, est rafraîchissante. Son goût rappelle la cerise ou la prune. Elle peut être très acide lorsque le fruit n'est pas mûr. Elle contient généralement de 4 à 10 pépins noirâtres, lisses et durs, non comestibles. Très périssable, la nèfle du Japon voyage mal, ce qui a un effet direct sur sa commercialisation.
Utilisation
La nèfle du Japon est délicieuse nature, avec ou sans la peau, ou cuite; le pochage lui convient particulièrement bien. On l'ajoute aux salades de fruits et tartes. On la cuit en confiture ou en gelée. On la transforme en boisson alcoolisée. On peut aussi la confire ou la mettre en conserve. Les graines entières ou moulues sont utilisées comme aromate.
Recette (Fruits)
thumbnail
40 minutes
Desserts
10 à 12 portions
 Ingrédients
2 gros oeufs
250 ml (1 tasse) de cassonade
125 ml (1/2 tasse) d'huile végétale
500 ml (2 tasses) de son de blé
250 ml (1 tasse) de lait
250 ml (1 tasse) de crème sure ou babeurre
10 ml (2 c. à thé) de bicaronate de sodium
425 ml (1 3/4 tasse) de farine tout usage
10 ml (2 c. à thé) de levure chimique
5 ml (1 c. à thé) de sel
175 ml (3/4 tasse) de raisins secs

Recettes suggérées
1h15
Desserts
6 portions
20 minutes
Salades
4 à 6 portions
Glossaire culinaire
 confire
1 - Conserver une pièce de viande ou de volaille dans sa graisse de cuisson, tout...
Abonnez-vous à notre infolettre
Recevez notre infolettre chaque semaine
Suivez-nous sur
Recherche d’une recette par :