.......... Plus de ..........
  • 1000 variétés d’aliments
  • 50 vidéos de techniques culinaires
  • 600 recettes
Accueil > Aliments > Poissons > Plie

Plie

Pleuronectidés
La plie est abondante dans l'Atlantique et le Pacifique. Elle est souvent confondue avec la sole, mais la véritable sole vit uniquement près des côtes européennes. On a tenté il y a quelques années d'acclimater la sole aux eaux froides de l'Atlantique ouest, mais ce fut peine perdue; c'est regrettable car sa chair très fine est inégalable.

En Amérique du Nord, les filets de sole que l'on retrouve sur le marché sont habituellement des filets de plie, de flet ou de limande. Dans plusieurs pays, dont les États-Unis et l'Australie, une grande variété de poissons plats sont commercialisés sous le nom de plie. Ces poissons mesurent rarement plus de 60 cm de long et leur poids se situe habituellement entre 0,5 et 2 kg.

La plie canadienne ou balai de l'Atlantique (Hippoglossoides platessoides) est abondante au Canada et en Nouvelle-Angleterre, et très répandue des deux côtés de l'Atlantique. Elle atteint une longueur maximale d'environ 60 cm. Sa peau est recouverte de petites écailles rugueuses. Son côté exposé est grisâtre ou brun rougeâtre. Elle possède une ligne latérale presque droite, une grande bouche, une queue arrondie et les yeux sur le côté droit. Le bout de ses nageoires est blanc.

La plie commune ou carrelet (Pleuronectes platessa) mesure rarement plus de 40 cm, mais peut atteindre une longueur maximale de 90 cm. C'est le poisson plat le plus abondant des côtes européennes. Son côté exposé brunâtre est parsemé de larges taches orangées ou rouges. Son côté aveugle est blanc perlé.

La plie rouge (Pseudopleuronectes americanus) mesure généralement 45 cm de long et peut atteindre une longueur maximale de 60 cm. Elle est spécialement abondante dans le golfe du Saint-Laurent et en Nouvelle-Angleterre, mais son aire d'habitation s'étend du Labrador à la Georgie. La plie rouge est de couleur variable selon l'habitat, mais elle est souvent rouge brunâtre. La ligne latérale au milieu de son dos est presque droite. C'est la plus charnue des plies.

La plie grise (Glyptocephalus cynoglossus) a une longueur moyenne de 30 à 45 cm, mais peut atteindre 78 cm. Elle ressemble à la plie rouge, dont elle se différencie par sa couleur gris brunâtre et par le fait que ses nageoires dorsales et sa nageoire anale comportent plus de rayons. Elle est présente des deux côtés de l'Atlantique.

La limande commune (Limanda limanda) mesure habituellement de 20 à 25 cm de long et peut atteintre une longueur maximale d'environ 40 cm. Cette espèce habite les côtes européennes de l'Atlantique, notamment les côtes françaises. Son dos noir est souvent couvert de taches rousses. Sa chair est moins savoureuse que la chair des plies.

La limande à queue jaune (Limanda ferruginea) mesure habituellement de 25 à 40 cm, mais peut atteindre une longueur maximale de 63 cm. Son corps presque ovale est mince et sa bouche est petite. Sa ligne latérale est arquée. Son côté exposé est vert olive ou brun rougeâtre parsemé de larges taches rouille. Sa queue est jaune d'où son nom. La limande à queue jaune est fréquente du Labrador jusqu'au sud de la Nouvelle-Angleterre.

La limande-sole commune (Microstomus kitt) atteint une longueur maximale de 65 cm. Sa tête et sa bouche sont petites. Son côté exposé habituellement brun a de nombreuses taches de grosseur irrégulière et de diverses couleurs. La limande-sole habite les côtes européennes de l'Atlantique, de la France jusqu'à l'Islande. Elle est particulièrement abondante près des côtes françaises. Sa chair est fade et filandreuse.

Le flet commun (Platichthys flesus) mesure rarement plus de 30 cm et peut atteindre une longueur maximale de 50 cm. Sa peau de couleur brunâtre, brun grisâtre ou verdâtre est parsemée de taches plus pâles et moins orangées que celles de la plie. Une ligne latérale légèrement courbée près de la nageoire pectorale orne le milieu de son dos. Son côté aveugle est habituellement blanc. Ce flet, spécialement abondant dans la Baltique, se pêche dans la Méditerranée. Sa chair est légèrement moins savoureuse que celle de la plie.

Le cardeau d'été (Paralichthys dentatus) qui fait partie de la famille des bothidés peut atteindre une longueur maximale de 94 cm. C'est la plus grande des plies. Il a une grande bouche, de petits yeux rapprochés et des dents pointues. Son côté exposé est généralement brun ou gris, mais peut aussi être noirâtre ou vert. Il est parsemé de quelque 10 à 14 taches foncées. Le cardeau d'été est abondant aux États-Unis, des côtes du Maine jusqu'à celles de la Caroline du Sud.
Cuisson

La plie est généralement grillée ou frite. Elle se cuit avec ou sans la peau, mais préalablement écaillée. On doit veiller à ne pas masquer la finesse de la chair.
Recette (Poissons)
thumbnail
25 minutes
Salades
4 à 6 portions
 Ingrédients
350 g (3/4 lb) de thon frais, poché et défait
1 petit concombre pelé, épépiné et coupé en dés
1 branche de céleri coupée en dés
3 échalotes hachées
60 ml (1/4 tasse) de poivrons rôtis hachés
2 tomates pelées, épépinées et hachées
60 ml (4 c. à soupe) de mayonnaise
15 ml (1 c. à soupe) de moutarde de Dijon
15 ml (1 c. à soupe) de persil frais haché
4 oeufs durs coupés en quartiers
sel et poivre
jus de 1 citron
feuilles de laitue

Recettes suggérées
35 minutes
Plats principaux
4 portions
30 minutes
Salades
4 portions
Techniques culinaires en vidéo
Abonnez-vous à notre infolettre
Recevez notre infolettre chaque semaine
Suivez-nous sur
Recherche d’une recette par :