.......... Plus de ..........
  • 1000 variétés d’aliments
  • 50 vidéos de techniques culinaires
  • 600 recettes
Accueil > Aliments > Herbes, épices et condiments > Sauge

Sauge

Salvia officinalis, Labiacées
Plante aromatique vivace originaire de la région méditerranéenne, la sauge est réputée pour ses propriétés médicinales. Le mot «sauge» vient d'ailleurs du latin salvus signifiant «sauf», «bien portant». La sauge ou «herbe sacrée» est consommée depuis des milliers d'années. Les Grecs et les Romains vantaient déjà ses propriétés médicinales, disant notamment qu'elle aidait à prolonger la vie. Selon un auteur du xviiie siècle, les Chinois préféraient la tisane de sauge à leur thé et ils acceptaient volontiers de troquer une feuille de sauge contre deux caisses de thé.

Il existe plusieurs centaines de variétés de sauge, certaines sont des herbes, d'autres des arbrisseaux. La plus commune est la sauge officinale ou grande sauge. Elle atteint de 40 à 90 cm. Ses feuilles oblongues d'un vert grisâtre sont nervurées, lancéolées, épaisses et velues. Les fleurs violettes forment des grappes de petites clochettes aux extrémités des tiges. Les feuilles et les tiges sont recouvertes de poils argentés hérissés qui, en arabe, leur ont valu le surnom de «langue de chameau».
Utilisation
La saveur piquante, corsée et légèrement camphrée de la sauge aromatise agréablement une multitude d'aliments (viande, volaille, charcuteries, marinades, jambon, farces, légumes, omelettes, soupes, ragoûts, fromages). Elle convient aussi bien aux produits laitiers qu'aux poissons gras. La sauge parfume aussi vins, bières, thés et vinaigres.

On lui réserve une place de choix, notamment dans la cuisine de France: pour les viandes blanches et dans les soupes de légumes, en Provence, on l'ajoute au rôti de porc; d'Allemagne: pour parfumer le jambon, les saucisses et la bière; d'Angleterre: elle parfume et colore un fromage et accompagne l'oignon dans les farces et les sauces; d'Italie: elle est indispensable dans le saltimbocca, l'osso bucco et les paupiettes; et de Chine: pour accompagner le mouton rôti et parfumer le thé.

Utiliser la sauge avec discrétion afin de ne pas masquer la saveur des aliments, car son arôme est robuste. Comme elle supporte mal l'ébullition et la chaleur, ne l'ajouter qu'en fin de cuisson.

La sauge facilite la digestion des aliments gras, aussi est-elle souvent employée avec le porc, l'oie et le canard.
Recette (Herbes, épices et condiments)
thumbnail
1h15
Plats principaux
4 portions
 Ingrédients
1.6 kg (3,5 lb) 1 poulet paré, coupé en huit
250 ml (1 tasse) de farine tout usage
45 ml (3 c. à soupe) d'huile d'olive
1 concombre pelé, épépiné, en tranches de 1 cm (1/2 po) d'épaisseur
225 g (1/2 lb) de champignons frais nettoyés, émincés
2 échalotes sèches, pelées, hachées
2 pommes évidées, pelées, tranchées
30 ml (2 c. à soupe) de gingembre frais haché
125 ml (1/2 tasse) de vin blanc sec
375 ml (1 1/2 tasse) de bouillon de poulet chaud
15 ml (1 c. à soupe) de fécule de maïs
30 ml (2 c. à soupe) d'eau froide
sel et poivre fraîchement moulu
ciboulette fraîche hachée

Recettes suggérées
40 minutes
Plats d’accompagnement
4 portions
55 minutes
Plats principaux
4 portions
Glossaire culinaire
 ébullition
État d'un liquide soumis à l'action d'une source de chaleur assez forte pour provoquer la...
Abonnez-vous à notre infolettre
Recevez notre infolettre chaque semaine
Suivez-nous sur
Recherche d’une recette par :