Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux
hassium bohrium seaborgium dubnium rutherfordium rhénium tungstène tantale osmium hafnium technétium molybdène niobium zirconium yttrium manganèse chrome vanadium titane scandium

métaux de transition cliquez pour entendre : métaux de transition

Généralement moins réactifs que les métaux alcalins et alcalino-terreux, mais bons conducteurs électriques et thermiques, beaucoup de ces métaux forment des alliages importants.
Voir cette illustration en :
anglais | espagnol




métaux de transition image
achat d'image achat d'image
Prononciation
Prononciation

hassium
cliquez pour entendre : hassium

Élément radioactif artificiel produit en laboratoire en 1984 à partir du plomb et du fer.

bohrium
cliquez pour entendre : bohrium

Élément radioactif artificiel produit en laboratoire en 1976 à partir du bismuth et du chrome.

seaborgium
cliquez pour entendre : seaborgium

Élément radioactif artificiel produit en laboratoire en 1974 à partir du californium et de l’oxygène.

dubnium
cliquez pour entendre : dubnium

Élément radioactif artificiel produit en laboratoire à la fin des années 1960.

rutherfordium
cliquez pour entendre : rutherfordium

Élément radioactif artificiel produit en laboratoire dans les années 1960, n’ayant que des applications en recherche scientifique.

rhénium
cliquez pour entendre : rhénium

Métal rare qui résiste bien à l’usure et à la corrosion, notamment utilisé dans les pointes de stylo et les filaments incandescents pour les fours.

tungstène
cliquez pour entendre : tungstène

Métal résistant à de très hautes températures, utilisé dans les filaments de lampes à incandescence, les outils de coupe, etc.

tantale
cliquez pour entendre : tantale

Métal assez rare résistant bien à la chaleur, notamment utilisé dans les réacteurs nucléaires, les missiles, les condensateurs, etc.

osmium
cliquez pour entendre : osmium

Métal rare souvent allié à l’iridium et au platine, surtout employé dans les pointes de stylo, les pivots, les roulements, les aiguilles de boussole et les bijoux.

hafnium
cliquez pour entendre : hafnium

Métal rare, utilisé dans les barres de contrôle des réacteurs nucléaires, les filaments des lampes à incandescence, les moteurs à réaction, etc.

technétium
cliquez pour entendre : technétium

Métal radioactif (premier élément à avoir été produit artificiellement) qui assure la résistance à la corrosion de l’acier et est utilisé en imagerie médicale.

molybdène
cliquez pour entendre : molybdène

Métal dur, utilisé dans des alliages (avions, missiles, réacteurs nucléaires), dans les lampes électriques, les tubes électroniques, etc.

niobium
cliquez pour entendre : niobium

Métal rare, notamment utilisé dans des alliages pour les avions à réaction, les missiles, les réacteurs nucléaires, les oléoducs et les outils de coupe.

zirconium
cliquez pour entendre : zirconium

Métal utilisé dans des alliages pour l’industrie nucléaire (gaines de protection, barres de combustible, etc.) et en joaillerie (imitation du diamant).

yttrium
cliquez pour entendre : yttrium

Métal rare, utilisé dans la fabrication d’alliages, de composants électroniques, de lasers, d’écrans de télévision (couleur rouge) et dans les réacteurs nucléaires.

manganèse
cliquez pour entendre : manganèse

Métal dur, surtout utilisé dans la fabrication d’aciers spéciaux et de piles électriques; c’est aussi un oligoélément indispensable à l’homme.

chrome
cliquez pour entendre : chrome

Métal brillant, utilisé comme revêtement anticorrosif et entrant dans la fabrication d’alliages durs et résistants; il donne sa couleur à l’émeraude et au rubis.

vanadium
cliquez pour entendre : vanadium

Métal principalement utilisé dans des alliages auxquels il confère une grande résistance à la corrosion.

titane
cliquez pour entendre : titane

Métal utilisé dans de nombreux alliages pour la fabrication d’objets de précision et pour le revêtement de pièces légères en aéronautique et astronautique.

scandium
cliquez pour entendre : scandium

Métal rare et très léger, utilisé dans la construction aérospatiale en raison de son point de fusion élevé (environ 1 500 °C).
Voir aussi
Voir aussi
Pour aller plus loin
Pour aller plus loin

Aucun lien supplémentaire disponible pour cette image.
Capsules encyclopédiques
Capsules encyclopédiques


Aucune capsule encyclopédique disponible pour cette image.