Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux

L’éponge


Éponge calcaire

Les éponges sont des créatures incroyablement simples et anciennes. Elles figurent parmi les premiers animaux qui sont apparus sur terre, il y a des centaines de millions d’années !

Les éponges sont dépourvues de membres, d’yeux, d’oreilles, de cerveau, de cœur et de tube digestif. Incapables de bouger, elles restent fixées au fond marin, à un rocher ou à un récif de corail. Grâce aux multiples trous (les pores) qui recouvrent leur corps, les éponges peuvent absorber une grande quantité d’eau, qui leur fournit directement l’oxygène et les nutriments dont elles ont besoin pour se développer. L’oscule, une grande ouverture située au sommet de l’éponge, permet à celle-ci d’évacuer l’eau absorbée et les déchets.

eponge

Le squelette de l’éponge a la particularité de retenir beaucoup d’eau. Déjà, il y a des milliers d’années, il était utilisé par les Grecs et les Romains pour le bain et le nettoyage. Les soldats l’utilisaient alors pour rembourrer leur casque et transportaient des éponges pleines d’eau qui servaient de gourde pour « éponger » leur soif !

L’utilité de l’éponge était telle que les plongeurs (en majorité grecs) pouvaient s’aventurer sans équipement jusqu’à 60 mètres de profondeur pour en pêcher ! Aujourd’hui, l’utilisation d’éponges synthétiques permet d’épargner la vie des plongeurs… autant que celle des éponges naturelles.

La reproduction des éponges

Malgré leur immobilité, plusieurs espèces d’éponges se reproduisent de façon sexuée, par suite de la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde. Si certaines sont hermaphrodites et s’autofécondent, quelques unes comptent sur le courant marin et une bonne synchronisation pour que se rencontrent les ovules libérés en grappes par les femelles et les nuages de spermatozoïdes relâchés dans l’eau par les mâles. D’autres espèces d’éponges se reproduisent de façon asexuée, par bourgeonnement : au cours de ce phénomène, un petit nombre de cellules de l’éponge se regroupent et forment un bourgeon. À la mort de l’éponge mère ou sur un signal donné par celle-ci, le bourgeon se détache et produit une nouvelle éponge, qui se fixera à son tour au fond marin… et n’en bougera plus !

 

VOIR AUSSI