Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux

Qu'est-ce qu'on appelle l'été des Indiens ?

L' été des Indiens est un phénomène climatique observé dans le Centre et l'Est de l'Amérique du Nord. Il se produit entre le début d'octobre et la mi-novembre certaines années seulement.
Pour qu’il y ait un été des Indiens, il faut absolument compter au moins trois journées de beau temps consécutives après des périodes de gel. Certaines années, l’ été des Indiens peut se manifester deux, voire trois fois pendant la saison automnale !

La cause de l'été des Indiens est à chercher plus au sud, aux États-Unis. En effet, ce phénomène arrive chez nous lorsqu'un anticyclone est installé sur la côte Est des États-Unis. Un anticyclone est une masse d'air de l'atmosphère qui, après s'être refroidie, est devenue plus lourde que l'air plus chaud qui se trouve autour d'elle. Étant ainsi plus lourde, elle descend au niveau du sol. Les anticyclones sont entourés de vents qui, dans l'hémisphère Nord, tournent dans le sens des aiguilles d'une montre.



Ainsi, lorsqu'un anticyclone est situé au-dessus de la côte Est des États-Unis, les vents qui l'entourent entraînent avec eux l'air chaud et humide du Sud des États-Unis et du golfe du Mexique, et cela jusqu'au Québec !



Les températures peuvent grimper jusqu’à 30 °C pendant l'été des Indiens. Ce fut le cas dans la région de Sherbrooke en 1947. Les habitants de Montréal peuvent quant à eux apprécier un été des Indiens presque une année sur deux !

L'expression « été des Indiens » trouverait son origine chez les Amérindiens. En effet, ces derniers profitaient de ces belles journées d'automne pour préparer leurs camps d'hiver et terminer les récoltes avant l'arrivée de la saison froide.