Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux

Une cure de printemps dans votre assiette !

L’hiver tire enfin sa révérence et nous pouvons maintenant faire le plein de fruits et légumes frais. Excellente idée : notre foie, probablement un peu engorgé par notre alimentation plus riche des derniers mois, a bien besoin d’une petite cure de printemps…

Le foie, un organe au rôle essentiel

Le foie est une glande volumineuse située dans la partie supérieure droite de l’abdomen. Il joue un rôle important dans la digestion et le métabolisme. Il traite le sang chargé de nutriments provenant des intestins et en utilise une partie pour produire la bile, le cholestérol et de nombreuses protéines du plasma sanguin. D’autres substances y sont stockées, comme les vitamines, le fer et le glycogène, une forme de réserve du glucose (sucre). En outre, le foie détruit les substances toxiques, les bactéries et les cellules endommagées circulant dans le sang. Les graisses et l’alcool nuisent à son bon fonctionnement et leur consommation en grande quantité peut même entraîner de graves maladies. En revanche, d’autres aliments sont reconnus pour favoriser l’élimination des toxines...


L’artichaut et le radis noir au service de notre foie

L’artichaut est le bourgeon d’une plante potagère dérivée du chardon, originaire de la région méditerranéenne. Plus de 80 % de la production mondiale d’artichauts provient de l’Italie, de l’Espagne et de la France. On le cultive aussi au sud des États-Unis, notamment à Castroville, en Californie.
L’artichaut est une excellente source de potassium, de magnésium et d’acide folique. Il contient des substances qui pourraient stimuler la sécrétion biliaire et qui auraient des effets diurétiques. L’artichaut est reconnu pour posséder de nombreuses propriétés médicinales ; on le dit apéritif, dépuratif sanguin et antitoxique. Excellent pour le foie, on obtient le maximum des effets thérapeutiques de l’artichaut en infusant ses larges feuilles dentelées.


Le radis noir est également utilisé pour traiter le foie, la dyspepsie la lithiase biliaire. Cette plante potagère à racine est probablement originaire de l’est de la région méditerranéenne. Particulièrement apprécié en Europe de l’Est, il peut être utilisé comme le raifort, dont il est un proche parent. On le consomme rarement tel quel, car il est trop piquant. Dégorgé, on peut le manger en salade ou en rémoulade. Cuit, sa saveur rappelle le rutabaga. On le met dans les soupes, les ragoûts, les omelettes et le tofu.

Les vertus du citron pressé pour un système digestif en santé

Comme tous les agrumes, le citron est reconnu pour sa teneur élevée en vitamine C. Il contient également du potassium et de l’acide folique, mais c’est surtout un antiseptique naturel des plus efficaces. Il aurait également de nombreuses autres propriétés médicinales ; on le dit notamment antirhumatismal, diurétique, fortifiant et vermifuge. Son essence contient 95 % de terpènes (térébenthène) qui lui confèrent également des vertus expectorantes.