Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux

Les troubles d’apprentissage et le TDA/H

Un trouble d’apprentissage est une déficience dans l’acquisition de compétences particulières, qui n’est associée ni à un retard mental, ni à une déficience des organes des sens ou à des troubles envahissants du développement tels que l’autisme. Les troubles d’apprentissage peuvent affecter le langage oral (bégaiement, dysphasie) et écrit (dyslexie, dysgraphie), les mathématiques (dyscalculie) et la motricité (dyspraxie). Ils peuvent être causés par divers facteurs, notamment génétiques et neurologiques, et peuvent entraîner un problème d’insertion sociale.

Dyslexie et dysphasie

La dyslexie est un trouble d’apprentissage de la lecture qui entraîne des difficultés à écrire chez un enfant d’intelligence normale. À des degrés divers, elle touché environ 10% des enfants et plus particulièrement les garçons. Ses causes ne sont pas clairement élucidées mais peuvent être neurologiques, génétiques, psychologiques ou pédagogiques. La dyslexie, généralement dépistée à l’âge de 6 à 8 ans, entraîne des difficultés scolaires. Dans la plupart des cas, le suivi par un orthophoniste permet à l’enfant de combler son déficit et de suivre une scolarité normale. La dysphasie est un trouble d’apprentissage du langage oral, caractérisé par une difficulté d’expression, de compréhension ou des deux, sans déficit d’audition. Les problèmes de communication avec l’entourage peuvent entraîner des comportements agressifs. Le diagnostic de dysphasie est généralement établi entre 3 et 5 ans lorsque les parents remarquent un retard de langage chez leur enfant : manque de vocabulaire, absence de phrases, mauvaise prononciation, utilisation du mime. La prise en charge par un orthophoniste et un neuropsychologue lui permet de réduire ses déficits.

système nerveux central image


système nerveux central image


Les aires cérébrales impliquées dans le langage écrit et parlé sont le plus souvent situées dans l’hémisphère gauche. Des anomalies dans ces régions ou dans la transmission nerveuse entre elles entraînent des troubles de la lecture et du langage.

Cerveau

Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité

Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) est un trouble neurologique qui apparaît dès l’enfance et qui perdure souvent à l’âge adulte. Il touche environ 5% des enfants et 4% des adultes. Ses causes sont encore mal définies, mais un excès de dopamine lié à une prédisposition génétique est suspectée.
Le TDA/H est caractérisé par des difficultés d’attention et de concentration, parfois associées à une hyperactivité : besoin constant de bouger, impulsivité, changements d’humeur, etc. Ce trouble peut perturber l’apprentissage et les relations sociales.
Afin de combler ces déficits, l’enfant peut être soutenu par différents intervenants : psychologue, éducateur spécialisé, etc. Le traitement médicamenteux du TDA/H est encore controversé. Les personnes souffrant de TDA/H font souvent l’objet de préjugés infondés. En aucun cas le TDA/H n’est lié à un retard intellectuel, à des troubles sensoriels, à des problèmes sociaux ou affectifs, à un manque de motivation ou encore à une mauvaise éducation.