Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux

LE SMOG

Le terme «smog», contraction des mots anglais smoke (fumée) et fog (brouillard), désigne le dangereux mélange de polluants atmosphériques (ozone, particules, dioxyde d’azote, dioxyde de soufre, etc.) qui stagne au-dessus de certaines villes.

« Purée de pois » londonienne

Les grandes villes comme Los Angeles et Mexico sont souvent envahies par du smog, un brouillard dû à la pollution. En 1952, la ville de Londres, en Angleterre, fut enveloppée par un smog si épais que les piétons devaient retrouver leur chemin à tâtons, en touchant les édifices.

D’où vient  le smog

Environ 95 % des oxydes d'azote (NO et NO2) entrant dans la composition du smog provient de la combustion du carburant dans nos voitures et nos camions, des autres moteurs à combustion, des turbines à gaz, des chaudières industrielles, et des centrales électriques servant à la production d'énergie.

Qu'est-ce qui cause le smog estival?

En été, lorsque les journées sont chaudes et ensoleillées, l'air stagne davantage que le reste de l’année et empêche les polluants de se dissiper. Ceux-ci s'accumulent et réagissent alors au rayonnement solaire, produisant des niveaux inacceptables d'ozone au ras du sol. Les niveaux de smog atteignent leur maximum au milieu de l'après-midi puisque les concentrations d'ozone au sol sont en général à leur niveau le plus élevé lorsque le soleil est à son plus haut dans le ciel.

 

smog

VOIR AUSSI