Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux

L’abeille

L’abeille est un insecte hyménoptère végétarien butineur. Elle vole de fleur en fleur à la recherche de nourriture : le nectar et le pollen. Ce faisant, elle participe à la pollinisation, le transport du pollen nécessaire à la reproduction des plantes.
Certaines abeilles transforment une partie de leur récolte en miel, en gelée royale ou en cire. Elles stockent alors ces produits dans les alvéoles de la ruche, leur nid très élaboré.


La vie en colonie

Dans une colonie d’abeilles mellifiques, qui comprend entre 50 000 et 80 000 abeilles, seule la reine est féconde. Au nombre des autres individus composant la ruche, on trouve les faux-bourdons, dont l’unique tâche est de féconder la reine, et les ouvrières, qui sont nourrices, bâtisseuses, ménagères et butineuses.
Les ouvrières ne peuvent pas se reproduire. Ce « sort » leur est jeté par la reine : cette dernière produit en effet une substance chimique qui empêche les ouvrières de développer des organes sexuels fonctionnels. Les ouvrières sont donc condamnées à construire, nettoyer et réparer les alvéoles et à alimenter les larves du couvain.


Des chambres de cire

C’est souvent dans un arbre creux que les abeilles ouvrières construisent leur demeure de cire. Sécrétée par de minuscules trous situés sous leur abdomen, la cire permet de confectionner la ruche. Chacune des petites chambres de la ruche, les alvéoles, possède une forme hexagonale dont la régularité est assurée par les antennes et les pattes extrêmement sensibles des abeilles.


Un mode de communication étonnant

L’abeille butineuse utilise un mode de communication fort original pour indiquer l’emplacement d’une nouvelle source de nourriture : la danse!
En effectuant des cercles à la surface de la ruche, elle signale aux autres abeilles la présence de fleurs à proximité. Cependant, si la source de nourriture se trouve éloignée de plus de 100 mètres, la danseuse décrit des « 8 » en faisant vibrer rapidement son arrière-train et ses ailes repliées. L’orientation de la danse permet même de situer les fleurs par rapport à la position du soleil!

Le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles

Le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles (ou « Colony Collapse Disorder ») est le phénomène de disparition subite des abeilles. En effet, depuis quelques années on remarque une forte baisse du nombre d’abeilles – une colonie entière peut disparaître en une nuit ! -, mais on ne trouve pas de cadavres dans la ruche ou à proximité.
Plusieurs hypothèses ont été avancées pour expliquer ce phénomène (virus, champignon parasite, pesticides, etc.) mais aucune réponse satisfaisante n’a encore été trouvée.
Ce phénomène est préoccupant en raison des impacts économiques et environnementaux, notamment en menaçant la pollinisation de plusieurs cultures maraîchères et fruitières, particulièrement aux États-Unis.

La pollinisation

anatomie du papillon femelle image

Les plantes ont une façon bien particulière de se reproduire cette semaine, apprenez-en plus sur la pollinisation.


Blogue ikonet

La disparition des abeilles crée un buzzz…