Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux

L’invention de l’écriture

L’invention de l’écriture aura permis de transmettre le savoir plus facilement d’un lieu à l’autre, mais aussi d’une génération à l’autre. Les faits et les récits importants sont désormais conservés par des témoignages écrits, facilement accessibles aux historiens. Pour cette raison, ces derniers considèrent que l’invention de l’écriture marqua le passage de la préhistoire à l’histoire !

Les pictogrammes

Pendant la préhistoire, les hommes et les femmes racontaient leur vécu en peignant des tranches de leur quotidien sur les parois des cavernes. Ces peintures dites rupestres étaient des pictogrammes, c’est-à-dire des dessins représentant des objets concrets comme des animaux. Avec le temps, les populations grossirent, les villes se développèrent et les sociétés devinrent plus organisées. Vers l’an -3000, les habitants de la Mésopotamie, une ancienne région du Moyen-Orient (actuel Irak), étaient à la recherche d’une méthode efficace pour communiquer entre eux et administrer leurs biens. Ils inventèrent alors l’écriture.


L’écriture mésopotamienne

L’écriture mésopotamienne était composée d’une série de petits pictogrammes. Ceux-ci étaient gravés sur des tablettes d’argile à l’aide d’un roseau taillé. Puis, pour accélérer la rédaction, les symboles écrits se simplifièrent peu à peu et devinrent plus abstraits. Les pictogrammes se transformèrent lentement en idéogrammes, des signes qui peuvent représenter des idées, en plus des objets concrets. L’écriture mésopotamienne finit par compter près de 2000 idéogrammes différents, un pour chaque mot !


L’évolution de l’alphabet

Avec ses milliers de symboles différents, l’écriture en idéogrammes était difficile à apprendre et à mémoriser. Pour résoudre ce problème, les Phéniciens (un peuple qui habitait la côte est de la mer Méditerranée) inventèrent le premier alphabet vers l’an -1300. L’ensemble des sons de leur langue était dès lors représenté par seulement 22 phonogrammes (symboles représentant des sons). L’alphabet phénicien fut plus tard amélioré par les Grecs, puis par les Romains. L’alphabet romain, qui contient 26 lettres est aujourd’hui le plus répandu à travers le monde. Le mot alphabet provient de la combinaison des deux premières lettres de l’alphabet grec : « alpha » et « bêta ».

Europe image


Les supports pour l’écriture

Les premiers écrits étaient gravés sur l’argile, la roche ou le bois. Les Égyptiens furent les premiers à utiliser un matériau souple comme support : un enchevêtrement de tiges de papyrus, une plante égyptienne. Vers l’an 100, les Chinois inventèrent le papier, fait à partir de la pulpe des arbres. C’est le support le plus couramment employé de nos jours.

Voir aussi :


Dans le blogue ikonet :

Les archives De Visu

Dans le dictionnaire visuel :