Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux
La grippe

Mal aux oreilles : attention aux otites !!!!

L’otite est une inflammation de l’oreille externe ou moyenne. Il en existe plusieurs formes, différenciées par leurs origines et par la région affectée. Les otites les plus fréquentes, notamment chez les jeunes enfants, touchent l’oreille moyenne.

L’otite moyenne aiguë

L’otite moyenne aiguë est une inflammation de l’oreille moyenne due à une infection bactérienne ou virale. Elle est souvent liée à une rhinopharyngite ou une angine, car les agents infectieux se propagent facilement à partir de la gorge par la trompe d’Eustache. Comme ce conduit est beaucoup plus court chez les enfants, ils sont très sensibles aux infections de l’oreille moyenne jusqu’à l’âge de 6 ans. L’otite moyenne aiguë se manifeste par des douleurs de l’oreille, de la fièvre, une baisse de l’audition et une irritabilité importante, parfois accompagnées de vomissements et de diarrhée. L’otite moyenne aiguë entraîne souvent une inflammation du tympan, appelée myringite. Celle-ci se caractérise par l’aspect rouge du tympan, qui peut aussi être bulleux ou bombé. Dans les formes les plus graves de myringite, le tympan peut se perforer, laissant s’écouler du pus provenant de l’oreille moyenne dans le méat auditif externe (otorrhée). La maladie doit alors être traitée rapidement (antibiotiques, paracentèse). Mal soignée, l’otite moyenne aiguë peut entraîner des complications graves : propagation de l’infection (méningite, labyrinthite, mastoïdite), paralysie faciale.

Shema oreille
  1. Othorrée
  2. Tympan
  3. Pus
  4. Trompe d'Eustache

L'otite séreuse

L’otite séreuse, ou otite séro-muqueuse, est une inflammation de l’oreille moyenne causée par l’obstruction de la trompe d’Eustache, ce qui empêche l’évacuation des sécrétions. La trompe d’Eustache peut être bloquée par une infection, une réaction allergique, des végétations adénoïdes (amygdales) volumineuses ou une malformation congénitale. Si l’obstruction ne disparaît pas, l’otite séreuse peut devenir chronique et nuire durablement à l’audition. L’otite séreuse peut aussi se compliquer en otite moyenne aiguë si un agent infectieux s’introduit dans l’oreille moyenne. Selon la cause de l’obstruction, la maladie est traitée à l’aide d’antibiotiques ou de corticoïdes, ou par chirurgie (paracentèse, adénoïdectomie).

L'otite externe

L’otite externe est une inflammation du méat auditif externe ou de la paroi externe du tympan, le plus souvent d’origine infectieuse. L’infection, causée par un champignon microscopique ou une bactérie, est favorisée par l’humidité (baignade) et par des substances irritantes. L’otite externe se manifeste par des douleurs intenses et lancinantes, des démangeaisons et des écoulements (otorrhée). Son traitement repose sur l’utilisation de gouttes antiseptiques, antibiotiques ou antifongiques.

La paracentèse

Une paracentèse est une incision chirurgicale du tympan qui permet l’aération de l’oreille moyenne ou l’évacuation du pus qu’elle contient. Réalisée sous anesthésie locale ou générale, la paracentèse est souvent complétée par l’installation d’un aérateur transtympanique, un tube creux qui permet de faire communiquer l’oreille moyenne et l’oreille externe. Recommandé en cas d’otites chroniques, en particulier chez l’enfant, l’aérateur transtympanique reste en place de 8 à 12 mois avant d’être expulsé naturellement.

Shema oreille
  1. Aérateur transtympanique
  2. Méat auditif externe
  3. Tympan
  4. Oreille moyenne

Le cholesteatome

Le cholestéatome est une tumeur bénigne qui se développe dans l’oreille moyenne à partir du tympan ou du méat auditif externe, à la faveur d’une lésion du tympan ou d’une malformation congénitale. Le cholestéatome s’étend progressivement en détruisant les tissus de l’oreille moyenne, puis ceux de l’oreille interne, entraînant une otite chronique, des acouphènes, des vertiges et une surdité irréversible. Il est traité chirurgicalement par l’ablation de la tumeur et par la reconstitution du tympan et des osselets.


Voir aussi :

Dans le dictionnaire visuel :

Dans les capsules encyclopédiques De Visu :

Dans le blogue ikonet :