Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux
Les saisons

Le phénomène des saisons

Contrairement à la croyance populaire, le phénomène des saisons – c’est-à-dire le changement périodique du climat au fil des mois – n’est pas dû au rapprochement ou à l’éloignement de la Terre par rapport au Soleil. Les variations climatiques saisonnières sont dues à la légère inclinaison de la Terre, qui pivote sur elle-même comme une toupie penchée à 23,5 degrés par rapport à son plan de révolution. C’est cette inclinaison qui explique qu’un hémisphère reçoit plus de soleil que l’autre à un moment de l’année.

Si l’axe de la Terre n’était pas incliné, il n’y aurait pas de variations saisonnières de la température. Notre climat ressemblerait plus ou moins à ce que nous connaissons en octobre ou en mars.


Équinoxe de printemps

Le 20 ou le 21 mars, la durée du jour et celle de la nuit sont égales dans l’hémisphère Nord, d’où le nom d’équinoxe de printemps. Ce jour-là, le Soleil se lève exactement à l’est et se couche exactement à l’ouest.

Solstice d'été

En été, dans l’hémisphère Nord, le Soleil est haut dans le ciel : il fait chaud. Le solstice d’été, qui a lieu le 21 juin, correspond au jour le plus long de l’année.

Équinoxe d'automne

Le 22 ou le 23 septembre, la durée du jour et de la nuit sont égales dans l’hémisphère Nord, d’où le nom d’équinoxe d’automne. Ce jour-là, le Soleil se lève exactement à l’est et se couche exactement à l’ouest.

Solstice d'hiver

En hiver dans l’hémisphère Nord, le Soleil est bas dans le ciel : il fait froid. Le solstice d’hiver, qui a lieu le 21 ou le 22 décembre, correspond au jour le plus court.


Voir aussi :

Dans le dictionnaire visuel :

Dans les capsules encyclopédiques De Visu :

Dans le blogue ikonet :

Dans les jeux ikonet :