Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux

Les thérapies par le toucher

Plusieurs méthodes de soin non conventionnelles utilisent la manipulation du corps (massothérapie, réflexothérapie, chiropractie, ostéopathie, acuponcture, etc.) ou sa mise en mouvement (qijong, taï chi chuan, yoga etc.).

La chiropractie

Fondée au Canada en 1895, la chiropractie, aussi appelée chiropraxie ou chiropratique, consiste à manipuler la colonne vertébrale et les articulations afin de rectifier l’alignement des vertèbres. Selon les principes de la chiropractie, toutes les fonctions de l’organisme sont commandées par le système nerveux central. Par conséquent, toute pression exercée sur un nerf au niveau de la colonne vertébrale perturberait le fonctionnement d’une partie du corps et entraînerait un problème de santé. Au cours de la première consultation, le chiropraticien établit son diagnostic à partir de l’observation de la posture et des mouvements du patient. Il examine sa colonne vertébrale et la mobilité de ses articulations. Le traitement proprement dit ne débute qu’à la seconde séance et consiste en différentes manipulations des membres et du dos. Si la chiropratique connaît un certain succès dans le traitement des douleurs dorsales et des migraines, son efficacité reste à démontrer pour d’autres problèmes de santé.


L’ostéopathie

L’ostéopathie, qui est apparue à la fin du 19e siècle aux Etats-Unis, se sert de la manipulation du corps sous forme de pression ou de mouvements pour prévenir et guérir plusieurs troubles de santé. Les fondements de cette méthode thérapeutique s’appuient sur la relation intime qui unit le système musculo-squelettique et les autres systèmes ou organes du corps. Tout problème musculaire, articulaire ou squelettique se traduit par des tensions locales, perceptibles au toucher, et entraîne des troubles fonctionnels. L’ostéopathe examine son patient en l’interrogeant et en cherchant notamment des tensions musculaires, des asymétries dans différentes postures ou des changements de température de la peau. Le traitement consiste ensuite en des pressions ou des mouvements plus ou moins rapides, imprimés aux articulations. L’efficacité de l’ostéopathie est surtout reconnue dans le traitement des douleurs dorsales et des problèmes articulaires accidentels (entorse, tendinite).


L’acuponcture

Pratiquée depuis des millénaires en Chine, l’acuponcture s’est développée en Occident principalement dans les années 1970. Dans la tradition médicale chinoise, le corps est composé de matière et d’énergie qui circule dans l’organisme en suivant des voies bien définies, appelées méridiens. La maladie est une manifestation d’un déséquilibre dans la circulation de l’énergie qui peut être rétablie par l’application d’aiguilles en des points précis, parfois complétée par l’application de chaleur ou de ventouses. L’acuponcteur applique, sans provoquer de douleur, une série d’aiguilles dont la position varie selon le diagnostic. Bien que les principes sur lesquels l’acuponcture repose soient difficilement quantifiables, des études montrent une certaine efficacité dans le traitement des douleurs (maux de dos, maux de tête) et des nausées.


Voir aussi :

Dans le dictionnaire visuel :

Dans les capsules encyclopédiques De Visu :

Dans le blogue ikonet :

Publicité

Cours d’ostéopathie
Vous rêvez de devenir ostéopathe ? Inscrivez-vous à l’école d’ostéopathie EPOQ Gatineau ou ostéopathie EPOQ Brossard.
Nos cours sont solides et notre formation en ostéopathie est complète.

Téléphone à Montréal : 450-638-2524 - Téléphone à Gatineau : 819-775-9014

Annoncez avec nous