Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux
Éclair et tonnerre bannière

Éclairs et tonnerre : des spectacles en « sons et lumières »

Le ciel est noir comme de l’encre… Des éclairs éblouissants déchirent le ciel, qui semble s’ouvrir dans un rugissement menaçant… Bien qu’il soit terrifiant, l’orage est l’un des phénomènes naturels les plus courants. En effet, la terre est frappée par l’éclair une centaine de fois par seconde ! Les orages prennent naissance dans les gigantesques cumulonimbus qu’on retrouve dans le ciel au cours des chaudes journées d’été. Le spectacle qu’ils nous offrent est un événement électrique d’une puissance sans égale. L’énergie générée par un orage peut mettre le feu aux maisons, faire naître des incendies de forêt, provoquer des pannes d’électricité et endommager les avions. Voyageant à travers les fils électriques, les éclairs peuvent également endommager les ordinateurs. Les régions tropicales, très humides, sont les plus souvent touchées par les orages. En 1916, la ville de Bogor, en Indonésie, a connu 322 jours d’orage, soit l’équivalent de six jours par semaine !


Comment se forme l’éclair ?

Les puissants courants d’air des cumulonimbus produisent un remue-ménage dans le nuage. Les gouttelettes et les cristaux de glace qui s’y trouvent se frottent et s’entrechoquent, créant ainsi de minuscules particules électriques. Il existe deux types de particules électriques : certaines sont chargées positivement et d’autres négativement. Les particules de charges opposées s’attirent. C’est l’attraction entre ces particules qui est à l’origine de l’éclair. L’illustration suivante montre le mouvement d’un éclair entre un nuage et le sol. Un seul éclair peut produire assez de courant pour faire fonctionner 8 000 grille-pain simultanément !


Formation d'un éclair

1- Dans le cumulonimbus, les charges positives sont regroupées au sommet du nuage et les négatives, à sa base. Des charges positives se rassemblent au sol, sous le nuage.
2- Les charges négatives à la base du nuage sont attirées par les charges positives du sol. En se déplaçant les unes vers les autres, elles créent une étincelle invisible.
3- La rencontre des deux étincelles invisibles forme une sorte de canal qui facilite la remontée des particules positives du sol vers le nuage. Cette remontée provoque l’apparition de l’éclair.

Qu’est-ce que le tonnerre ?

Sous l’effet de l’intense chaleur dégagée par l’éclair (jusqu’à 30 000 °C), l’air « explose » littéralement. Ce mouvement brusque de l’air autour de l’éclair produit un son : c’est le tonnerre.


Tous aux abris !

Lorsqu’un orage éclate, il vaut mieux se réfugier rapidement à l’intérieur d’une maison ou d’une voiture aux fenêtres fermées. Les gens qui se trouvent à l’extérieur pendant un orage courent un grand risque, car la puissance des décharges électriques est telle qu’elle peut blesser sérieusement et parfois même tuer sur le coup ! Néanmoins, aussi surprenant que cela puisse paraître, quatre personnes sur cinq survivent au choc de l’éclair !

Voir aussi :

Dans le dictionnaire visuel :

Dans les capsules encyclopédiques De Visu :

Dans le blogue ikonet :

Dans les jeux ikonet :