Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux
La Lune

La Lune, notre satellite naturel

La Lune est l’unique satellite naturel de la Terre. Notre fidèle compagne offre un monde désolé sans air, ni bruit, ni signe de vie. À cause de sa petite taille, la Lune possède une force de gravité trop faible pour retenir des gaz et former une atmosphère. Sans cette enveloppe gazeuse, la Lune ne peut retenir la chaleur du Soleil pour se réchauffer la nuit ou se protéger des cuisants rayons solaires le jour. C’est pourquoi ses nuits sont glaciales et ses jours sont torrides. Les paysages de la Lune n’ont pratiquement pas changé depuis des millénaires. Les cratères, ces nombreux trous qui marquent sa surface, sont d’ailleurs les cicatrices des bombardements de météorites qui ont suivi sa naissance. Certains de ces cratères se sont remplis de lave provenant de fissures dans l’écorce lunaire et ont formé de vastes plaines. Autour de ces plaines s’élèvent des collines et des chaînes de montagnes. Dans d’autres cratères qui ne sont jamais éclairés, plusieurs sondes ont détecté de l’eau gelée qui proviendrait de l’impact de comètes.

D’où vient la Lune ?

En analysant les échantillons de roches lunaires rapportés par les astronautes, les géologues ont réussi à reconstituer l’histoire de la Lune. Selon l’hypothèse largement acceptée de nos jours, notre satellite aurait été créé à la suite d’une violente collision survenue entre la jeune Terre et un astéroïde de la taille de Mars. L’impact aurait projeté dans l’espace une grande quantité de roches provenant de la Terre et de l’astre détruit. Sous la force d’attraction terrestre, les débris se seraient mis à tourner autour de notre planète et se seraient « recollés » pour former la Lune.

Création de La Lune

Objectif Lune

Le 21 juillet 1969, un homme posait le pied sur la Lune pour la première fois. Il s’agissait de l’astronaute américain Neil Armstrong, membre de la mission Apollo 11. Après cette nuit mémorable, cinq autres missions ont mis le cap sur notre satellite. En tout, une douzaine d’astronautes ont pris de nombreuses photos, procédé à diverses expériences scientifiques et ramassé près de 400 kg de roches lunaires. De nombreux pays rêvent de construire une base lunaire permanente qui servirait, entre autres, d’observatoire astronomique, de laboratoire de recherche et de tremplin pour envoyer des vaisseaux vers Mars et au-delà.
À ce jour, la Lune est le seul corps céleste qui a été visité par des astronautes.


La Terre vue de la Lune

Dans le ciel de la Lune, la Terre apparaît quatre fois plus grosse que la Lune dans le nôtre. Elle est aussi 60 fois plus brillante ! L’absence d’une atmosphère lunaire a permis aux astronautes des missions Apollo d’observer notre belle planète bleue marbrée de blanc avec une rare clarté. Ils ont tous mentionné qu’un lever de Terre vu de la Lune était un spectacle émouvant d’une grande beauté !

L’homme dans la Lune

Avec un peu d’imagination, on peut distinguer un visage quand on regarde la pleine lune à l’œil nu. Les taches sombres qui semblent former les yeux, la bouche et le nez de celui qu’on appelle « l’homme dans la Lune » sont de vastes plaines poussiéreuses. Comme les premiers astronomes pensaient qu’il ’agissait de mers, ils les ont baptisées Océan des Tempêtes, Mer de la Sérénité ou Lac des Songes. Le reste du visage est formé de collines et de chaînes de montagnes.


Les phases de la Lune

La Lune est l’astre le plus brillant du ciel, après le Soleil. Mais notre satellite naturel ne produit pas sa propre lumière. Il brille plutôt en réfléchissant la lumière solaire, comme un miroir. Soir après soir, la Lune change de forme dans le ciel, passant graduellement du fin croissant au cercle plein. Sa face visible est un peu, pas du tout ou complètement éclairée par le Soleil tandis qu’elle tourne autour de la Terre. Ces différentes apparences, ou phases de la Lune, se succèdent au cours d’un cycle de 29,5 jours.


Éclipse de Lune : dans l’ombre de la Terre

L’éclipse de Lune est un phénomène observé depuis la nuit des temps. Toutefois, son principe a été expliqué pour la première fois par le philosophe grec Thalès, il y a environ 2 600 ans. Une éclipse lunaire se produit lorsque la Terre passe entre la Lune et le Soleil. La Lune est alors complètement plongée dans l’ombre de la Terre. Les éclipses de Lune sont plus fréquentes que les éclipses de Soleil. Contrairement à ces dernières, on peut les observer à l’œil nu sans danger.

Éclipse de Lune

La force d’attraction de la Lune

Même si la gravité de la Lune est six fois plus faible que celle de la Terre, elle exerce une attraction suffisamment forte pour déformer les océans terrestres en attirant leur eau vers elle. Ce renflement produit une marée haute. Pendant ce temps, l’eau se retire des plages situées de chaque côté du renflement. C’est la marée basse. Les océans situés du côté opposé à la Lune subissent aussi un gonflement. Les marées se produisent ainsi deux fois par jour, soit lorsque l’océan fait face à la Lune et lorsqu’il lui est opposé. Quand le Soleil et la Lune sont alignés, les marées hautes atteignent leur maximum. Ces marées dites de vive-eau se produisent aux deux semaines, lors de la pleine lune et de la nouvelle lune.

La force d’attraction de la Lune

Voir aussi :