Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux
Cancer du sein

Les cancers du sein, bien s’informer pour un avenir rose !

Les cancers du sein sont des tumeurs malignes qui se développent dans les glandes mammaires. Ces tumeurs sont principalement situées dans la moitié supérieure externe du sein ou dans le mamelon. Elles touchent plus fréquemment le sein gauche que le sein droit et, dans de rares cas, elles sont présentes dans les deux seins. Certaines tumeurs évoluent très lentement alors que d’autres se propagent rapidement aux tissus voisins et créent des métastases, en particulier chez les femmes jeunes. Le cancer du sein constitue le type de cancer le plus fréquent et parmi les plus mortels chez la femme occidentale. La pratique régulière d’examens de dépistage, comme l’autoexamen des seins et la mammographie, permet cependant de déceler la maladie à un stade précoce et d’augmenter les chances de guérison.



Les facteurs de risque des cancers du sein

Certains facteurs contribuent à augmenter les risques de contracter un cancer du sein. Les plus importants sont le vieillissement et les prédispositions génétiques. En effet, les femmes dont plusieurs proches (mère, sœur, fille, etc.) ont souffert d’un cancer du sein, notamment avant 50 ans, ont plus de risques de développer la maladie. C’est également le cas des femmes ayant eu une puberté précoce, une grossesse ou une ménopause tardives, ainsi que celles qui n’ont jamais eu de grossesse. Prise à long terme, la pilule contraceptive favorise très légèrement l’apparition de cancers du sein alors que certains traitements hormonaux substitutifs pour la ménopause en augmentent les risques de façon significative. Une mauvaise hygiène de vie (obésité, sédentarité) peut également augmenter les risques de cancers.


Les types de cancers du sein

Près de 95 % des cancers du sein se développent dans les canaux galactophores (carcinome canalaire) ou dans les lobules mammaires (carcinome lobulaire). Le carcinome canalaire est la forme la plus fréquente de cancer du sein (80 % des cas). Il s’agit le plus souvent d’un cancer invasif, qui crée des métastases dans les ganglions lymphatiques axillaires (de l’aisselle) et dans les organes environnants et distants. Moins fréquents que les carcinomes canalaires, les carcinomes lobulaires deviennent aussi moins souvent invasifs. Ils ne présentent parfois aucun symptôme et peuvent affecter les deux seins.


sein



La mammographie

L’examen radiographique de la glande mammaire, appelé mammographie, vise à dépister un cancer du sein ou à préciser le diagnostic d’une anomalie détectée par un examen clinique du sein. Cependant, environ 20 % des cancers échappent à la détection par cette technique. La mammographie doit être effectuée tous les 2 ans, à partir de 50 ans, ou à partir de 40 ans pour les femmes qui courent un risque plus élevé de cancer du sein (antécédents familiaux).


Mamographie




L’autoexamen des seins

L’autoexamen des seins est un examen de dépistage qui consiste à observer et à palper ses propres seins pour y déceler une anomalie susceptible d’indiquer un cancer. Tout changement doit immédiatement être signalé à un médecin. Il peut s’agir d’une masse palpable, d’un épaississement de la peau, d’un changement de forme, de taille ou de couleur du sein ou du mamelon, d’un écoulement sanglant spontané, d’une bosse au niveau des aisselles, d’une rétraction du mamelon ou d’une rougeur permanente. À partir de 25 ans, il est conseillé d’effectuer un autoexamen des seins une fois par mois, 5 à 7 jours après le début des règles, en complément d’examens réguliers par un médecin.


L'autoexamen des seins



Voir aussi :

Dans le Corps humain virtuel :

Dans le Dictionnaire Visuel :

Dans les capsules encyclopédiques De Visu :

Dans le blogue ikonet :

Dans les jeux ikonet :