Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux
Cancer bannière

Les cancers : causes et prévention

Chaque année, plus de 10 millions de nouveaux cas de cancer sont répertoriés dans le monde. Le cancer est l’une des principales causes de mortalité dans les pays occidentaux, où il est responsable d’environ un décès sur quatre. Un cancer (tumeur maligne) est caractérisé par la prolifération de cellules anormales. Celles-ci envahissent les tissus voisins et, en l’absence d’un diagnostic et d’un traitement précoces, peuvent se disséminer dans tout l’organisme. Le cancer peut toucher n’importe quel tissu du corps. Cependant, les cellules qui se reproduisent très peu, comme les fibres musculaires et les neurones, sont très rarement affectées par la maladie. Certains types de cancers, comme le cancer du sein ou du côlon, sont favorisés par des prédispositions familiales. Toutefois, on estime que 90 % des cancers sont dus à des facteurs extérieurs, dont 80 % pourraient être liés au mode de vie de chacun. Le tabac, les mauvaises habitudes alimentaires, les virus, les substances chimiques et les rayonnements figurent parmi les principales causes du cancer.

Le tabac

Entre 80 % et 90 % des cancers du poumon sont dus au tabac, qui dégage des substances toxiques en se consumant. Le tabac est également responsable de cancers de la bouche et du larynx et il favorise de nombreux autres cancers (vessie, œsophage, etc.). L’effet cancérigène du tabac est multiplié lorsqu’il est associé à l’alcool.


Les mauvaises habitudes alimentaires

Il existe des corrélations entre certaines habitudes alimentaires et certains cancers, en particulier la surconsommation de graisses et le manque de fibres (cancer du côlon) ou de vitamines. L’alcool est un facteur de risque pour le cancer du foie, de la cavité buccale, du pharynx et de l’œsophage.


Les substances chimiques

Plusieurs substances chimiques ont été reconnues comme cancérigènes, c’est-à-dire susceptibles de provoquer un cancer : le goudron, l’amiante, les métaux lourds, les solvants à peinture, les pesticides, etc.


Les virus

Certains virus peuvent favoriser les modifications génétiques des cellules qu’ils infectent. Ainsi, le virus de l’hépatite B peut provoquer un cancer du foie. Certains types de papillomavirus, qui sont sexuellement transmissibles, peuvent causer le cancer du col de l’utérus. Par ailleurs, un virus entraîne un affaiblissement du système immunitaire qui peut empêcher l’organisme de lutter efficacement contre l’apparition de cellules anormales.

Les rayonnements

Les radiations auxquelles l’individu est exposé peuvent être naturelles (rayons du soleil) ou artificielles (examens radiologiques, essais nucléaires, lampes de bronzage, etc.). Leurs effets cancérigènes sont observés à partir d’une certaine dose, qui peut être différente selon les individus.

La prévention des cancers

Certains cancers sont causés par des facteurs hors de notre contrôle, mais pour la majorité d’entre eux, leur apparition peut être évitée par la modification de nos habitudes de vie. Voici quelques précautions à prendre pour réduire les risques de développer un cancer ou pour freiner rapidement sa progression.

Prêtez attention aux signes d’alerte

Les cancers ne se manifestent pas toujours par des signes précis, mais certains symptômes qui perdurent ou qui s’intensifient méritent une attention particulière, surtout si vous faites partie des personnes à risque (fumeurs, alcooliques, personnes ayant des antécédents familiaux de cancers). Consultez un médecin si vous ressentez un des symptômes suivants :

  • Fatigue inhabituelle, durable et croissante ;
  • Perte d’appétit ou de poids importante ;
  • Fièvre résistante ;
  • Douleurs à un point précis, permanentes et qui s’intensifient ;
  • Saignements anormaux ;
  • Infections à répétition ;
  • Nodule ou durcissement, douloureux ou non, au niveau de la peau, d’un muscle, d’un sein ou d’un testicule ;
  • Lésion qui ne cicatrise pas et qui s’étend ;
  • Verrue ou grain de beauté dont l’aspect se modifie : épaississement, changement de couleur, saignement.

Effectuez des examens de dépistage réguliers

Le dépistage précoce du cancer grâce à différents examens permet de mettre en place un traitement plus rapide et plus léger, ce qui augmente sensiblement les chances de guérison. Vous devriez, dans la mesure du possible, vous soumettre régulièrement à ces examens, surtout si vous faites partie des personnes à risque : la mammographie à partir de 40 ans pour le cancer du sein, le frottis cervical pour le cancer du col de l’utérus, la coloscopie pour le cancer du côlon et du rectum, le toucher rectal pour le cancer de la prostate, les auto-examens pour les cancers de la peau, du testicule, du sein, etc.

Adoptez une alimentation saine et équilibrée

Une alimentation variée et équilibrée est la clé d’une bonne santé et permet de prévenir des cancers. Il est important de limiter votre consommation d’aliments riches en sel, en calories ou en matières grasses animales comme la viande rouge, la charcuterie, les plats préparés ou les boissons gazeuses. Il est également recommandé de consommer de 5 à 10 portions de fruits et de légumes par jour. Favorisez les aliments riches en fibres, en vitamines et en antioxydants tels que les céréales complètes, les noix, les huiles végétales, les fruits rouges, les légumes verts, les tomates, le chou-fleur et les poissons.


Maintenez un poids santé

Le surpoids est un facteur aggravant de certains cancers, comme les cancers du poumon, de l’utérus et du côlon. Pour maintenir un poids santé, adoptez une diète équilibrée et faites de l’exercice régulièrement.

Consommez de l’alcool avec modération

La consommation excessive d’alcool favorise l’apparition de lésions pouvant causer des cancers du foie, de l’œsophage, de la bouche et de la gorge. Le risque est accru si vous associez la consommation d’alcool à la cigarette.

Évitez de fumer

Le tabagisme est la première cause de cancer du poumon, mais il peut aussi causer d’autres cancers (bouche, larynx, foie, œsophage, etc.). L’absorption de fumée secondaire est également un facteur de risque non négligeable.


Pratiquez des exercices réguliers

L’activité physique diminuerait les risques de cancer en stimulant le système immunitaire. Faites régulièrement des exercices d’endurance, d’assouplissement et de renforcement des muscles.


Protégez-vous contre les infections transmissibles sexuellement

À moins d’avoir une relation stable avec votre partenaire, utilisez un préservatif lors de chaque rapport sexuel. Certains virus transmissibles sexuellement comme le papillomavirus humain peuvent entraîner un cancer (col de l’utérus).


Protégez votre peau du soleil

L’exposition intensive aux rayons du soleil peut provoquer l’apparition de cancers de la peau, et ce, même plusieurs années après l’exposition. Protégez-vous du soleil et évitez l’utilisation des lits ou des lampes de bronzage.

Soignez et prévenez les maladies susceptibles d’entraîner des cancers

Certaines maladies, comme l’hépatite B, peuvent provoquer des cancers. Il est important de les soigner ou de s’en protéger par la vaccination.


Manipulez les produits dangereux avec prudence

Certaines substances ou produits chimiques comme l’amiante, les pesticides ou la peinture contiennent des éléments dangereux susceptibles de provoquer des cancers. Pour vous en protéger, évitez-les, ou utilisez-les avec précaution : travaillez dans un milieu aéré, portez des vêtements protecteurs, un masque, etc.


Voir aussi :

Dans le dictionnaire visuel :

Dans les capsules encyclopédiques De Visu :

Dans le blogue ikonet :

Dans les jeux ikonet :