Explorez par thème

Testez vos conaissances

Jeux
Les maladies infectieuses de l'enfant

Les maladies infectieuses de l’enfant : la prévention avant tout ! (1ère partie)

Les maladies infectieuses qui touchent spécifiquement les enfants sont souvent très contagieuses. Transmises par l’inhalation de gouttelettes de salive infectées ou par contact indirect, elles se propagent principalement en hiver et au printemps, en particulier dans les écoles ou les services de garde. Ces maladies sont généralement bénignes et ne nécessitent qu’un traitement des symptômes. Certaines, comme la coqueluche, la rougeole et l’épiglottite, sont toutefois plus graves et peuvent même être mortelles, notamment pour les personnes immunodéprimées ou souffrant de malnutrition. Plusieurs maladies infectieuses infantiles peuvent être évitées grâce à la vaccination.


La varicelle

Très contagieuse, la varicelle affecte principalement les enfants de 2 à 10 ans. Cette maladie infectieuse est causée par le virus varicelle-zona, qui reste présent à l’état latent dans l’organisme et peut se manifester de nouveau à l’âge adulte en causant le zona. Après deux semaines d’incubation, la varicelle provoque une éruption cutanée sur le thorax, qui s’étend progressivement au reste du corps. L’éruption est parfois précédée d’une faible fièvre et d’une légère fatigue et est souvent accompagnée de démangeaisons. Elle disparaît après une dizaine de jours. Le malade est contagieux deux jours avant et dans les cinq jours suivant l’éruption cutanée. Généralement bénigne chez l’enfant, la varicelle guérit spontanément. Une bonne hygiène et l’administration d’un antihistaminique, pour soulager les démangeaisons, permettent de limiter les risques de surinfection des lésions par le grattage. La maladie est plus rare mais plus grave chez l’adulte, en particulier chez les personnes immunodéprimées et les femmes enceintes.

Varicelle

La roséole infantile

Relativement répandue et peu contagieuse, la roséole infantile est une infection virale bénigne qui touche les jeunes enfants. La maladie se manifeste par l’apparition subite d’une forte fièvre (39 °C à 40 °C) durant trois jours. Lorsque la fièvre cesse, de petites taches roses apparaissent sur la peau du tronc puis des membres et du visage. L’éruption disparaît spontanément après deux jours. La roséole ne nécessite aucun traitement, mis à part celui de la fièvre.




La rougeole

La rougeole est une maladie infectieuse très contagieuse causée par un virus du genre Morbillivirus et caractérisée par une éruption cutanée généralisée. Elle touche principalement les enfants non vaccinés. Après 8 à 12 jours d’incubation, la rougeole se manifeste par une forte fièvre (39 °C à 40 °C), une rhinite (rhume), une conjonctivite et une éruption caractéristique dans la bouche appelée signe de Koplik. Puis des taches rouges apparaissent sur le visage et couvrent progressivement tout le corps. Le malade reste contagieux jusqu’à quatre jours après le début de l’éruption. Les complications de la rougeole sont assez fréquentes et parfois graves : diarrhée, otite moyenne aiguë, pneumonie, encéphalite, convulsions fébriles, etc. La maladie peut être dangereuse chez les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées ou souffrant de malnutrition. Le traitement de la maladie consiste à soulager ses symptômes et à soigner ses complications éventuelles. La vaccination systématique, pratiquée dans de nombreux pays, a permis de diminuer la fréquence de la maladie, mais près de 350 000 personnes, surtout des enfants, en meurent chaque année dans le monde.


La rougeole

Éruption caractéristique de la rougeole





La scarlatine

La scarlatine est une maladie infectieuse causée par les toxines d’une bactérie, le streptocoque du groupe A. Elle touche principalement les enfants âgés de 5 à 10 ans. Après deux à cinq jours d’incubation, elle provoque une fièvre forte et soudaine (39 °C) et des maux de gorge. Les ganglions lymphatiques du cou sont gonflés et douloureux. Deux jours plus tard, de nombreuses taches rouges apparaissent sur la peau. La muqueuse de la langue se couvre d’un enduit blanc qui se décolle après cinq jours pour laisser la place à une coloration rouge vif. La scarlatine est traitée par antibiotiques. En l’absence de traitement, elle peut entraîner des complications graves, comme la glomérulonéphrite et le rhumatisme articulaire aigu.



Voir aussi :

Dans le Dictionnaire Visuel :

Dans les capsules encyclopédiques De Visu :

Dans le blogue ikonet :

Dans les jeux ikonet :